Accueil»Jeux vidéo»#Rétrogaming : tu te souviens… Highway Encounter sur Amstrad CPC ?

#Rétrogaming : tu te souviens… Highway Encounter sur Amstrad CPC ?

Au beau milieu des années 80, Vortex Software lance un nouveau jeu plutôt étonnant, à destination du ZX Spectrum, du Commodore 64 et de l’Amstrad CPC. Son nom : Highway Encounter. Un jeu de tir en 3D isométrique, dans lequel il s’agit de venir à bout d’une menace extra-terrestre à bord de drone baptisés « Vortons ». Et tout cela fait penser… à des salières et poivrières selon Turk182. Explications.

A l’ère de la 4K, du ray-tracing et des 60 (ou 120) fps, il est bon de se replonger dans nos jeux vidéo d’antan, ceux que l’on prend plaisir encore aujourd’hui à lancer sur NES, sur Master System, sur Super Nintendo, PC Engine ou encore sur un bon vieil ordinateur de l’époque. Un petit coup d’oeil dans le rétro(gaming), comme un petit voyage vidéoludique dans un passé lointain. Une chronique animée par Turk182, que l’on vous invite chaudement à découvrir sur son excellent « Rétroblog« .

Highway Encounter… une histoire de sel et de poivre

Salut les vieux ! Hier soir, je publiais une vidéo pour inaugurer mon nouveau canal de Youtube où j’explique comment me viennent mes inspirations. Et bien aujourd’hui c’est encore arrivé alors que j’étais en train de déjeuner tranquillement dans un petit restaurant sympa d’Olesa de Bonesvalls. En effet, il y avait sur la table une salière et une poivrière… Cela a fait Mururoa dans ma tête à moi, et je me suis dit : « Mon dieu, je ne leur ai jamais parlé de Highway Encounter ! ».

Mon premier contact avec ce jeu a été lors de ces anniversaires foireux auxquels j’avais la fâcheuse habitude d’en accepter l’invitation. Une fois de plus, je m’emmerdais terriblement quand un camarade de classe de la cousine germaine de la personne qui fêtait son anniversaire s’avança vers moi pour tenir le crachoir car lui aussi ne connaissait pas grand monde.

Je ne suis pas du genre bavard qui lie d’amitié facilement, mais nous étions deux dans la même galère, donc il en allait de notre survie. C’est donc de fil en aiguille, que celui-ci me parla de son Amstrad CPC6128 et des quelques jeux dont il était le fier possesseur.

© Turk182

C’est donc sans le moindre scrupule que nous nous échappâmes de cette fête immonde pour allez chez lui et essayer ce nouveau jeu « ultra difficile » dont il n’arrêtait pas de me parler. Après quelques secondes de chargement, je vis apparaitre à l’écran les salières et poivrières à la queue leu leu.

Highway Encounter est un jeu en 3D isométrique dans lequel vous conduisez un robot qui ressemble donc à une salière modèle tour Eiffel et qui doit escorter un autre groupe de salières qui avancent automatiquement dès que vous arrêtez de les bloquer. Votre mission est de les protéger et de dégager le chemin pour qu’elles puissent avancer en toute sérénité.

Le but du jeu est donc d’emmener tout ce petit monde à bon port, mais ce n’est vraiment pas facile. Vous devrez donc déplacer les barils qui bloquent le passage à l’aide de votre tir. Des ennemis essaieront également de détruire toutes vos salières, il vous faudra donc les neutraliser grâce à votre tir.

Je ne vous cache pas que c’est extrêmement difficile d’en venir à bout, tout d’abord il faut un temps d’apprentissage pour bouger votre salière dans son univers 3D, ensuite, les calculs sont millimétriques et le moindre faux pas vous fera perdre un de vos suivant.

Au bout d’une heure de jeu, je commençais à regretter de ne pas être resté à la fête pour me bourrer la gueule plutôt que d’essayer de contrôler des salières débiles. En attendant, je ne saurais pas expliquer pourquoi, mais ce jeu est resté culte pour moi et certainement pour d’autres, sauf mon ami Amaury qui me dira que c’est une grosse daube. Mais j’aime bien Amaury donc cela ne me dérange pas.

En tout cas, encore aujourd’hui j’essaye de passer le premier niveau… et je n’y arrive toujours pas.