Accueil»Jeux vidéo»#Rétrogaming : Tu te souviens… Hammerin’ Harry sur Nintendo Game Boy

#Rétrogaming : Tu te souviens… Hammerin’ Harry sur Nintendo Game Boy

Parce qu’il n’y a pas que la licence R-Type chez IREM, on revient aujourd’hui sur un certain Hammerin’ Harry, paru sur Nintendo Game Boy en l’an de grâce 1992. Il s’agit du troisième épisode de la série, après un premier opus en borne d’arcade en 1990, et un portage Famicom l’année suivante. Et c’est évidemment narré par l’inénarrable Turk182.

A l’ère de la 4K, du ray-tracing et des 60 (ou 120) fps, il est bon de se replonger dans nos jeux vidéo d’antan, ceux que l’on prend plaisir encore aujourd’hui à lancer sur NES, sur Master System, sur Super Nintendo, PC Engine ou encore sur un bon vieil ordinateur de l’époque. Un petit coup d’oeil dans le rétro(gaming), comme un petit voyage vidéoludique dans un passé lointain. Une chronique animée par Turk182, que l’on vous invite chaudement à découvrir sur son excellent « Rétroblog« .

Hammerin’ Harry, la version Game Boy !

Salut les vieux ! Lorsque le petit frère de ma femme acheta Hammerin’ Harry pour sa Gameboy classique, j’étais le plus heureux. Oui je sais, je suis le pire des beaufs, mais il faut me comprendre, je commençais à en avoir marre de toujours jouer à Tetris pendant ces vacances d’été de l’année 1994.

C’est donc dans un magasin de jeux vidéo basé à Figueras que je l’emmenais allègrement afin qu’il dépense ses économies dans un nouveau jeu vidéo que je lui conseillerais, étant le plus expérimenté des deux. Je sais, c’est moche. Il a maintenant 25 ans de plus et mesure plus d’1,90m. Donc je continue à lui dire que c’était pour son bien, et dans son propre intérêt.

Une fois de retour à la maison, je le laissais jouer 5 bonnes longues minutes et pris le contrôle de cette magnifique console de Nintendo que je ne possédais pas. Mon choix s’était porté sur ce jeu car je connaissais bien la borne d’arcade qui avait trainé quelque temps au bar du Mirabeau de mon village natal. J’y jouais régulièrement avant les concerts que nous donnions dans la salle du bas avec notre nouveau groupe musical les Oufs.

La version Gameboy qui s’appelait Hammerin’s Harry : Ghost Building Company était tout aussi fun, on retrouvait bien notre petit Harry équipé de son énorme marteau façon Thor et qui zappait les ennemis en leur frappant un bon coup sur la tête. Seulement, contrairement à la version Arcade, celui-ci luttait maintenant contre une compagnie de construction peuplée de fantômes.

C’était un peu une séquelle de la première version. Quelques améliorations bien sympathiques voyaient le jour, comme par exemple dans le deuxième niveau où Harry est aux commandes d’un avion et le gameplay se transforme donc en shooter horizontal. Il y aura même une scène qui se passera dans les égouts.

Bref, j’étais très satisfait de mon achat et finalement le frère de mon épouse de même. D’ailleurs, nous passerons notre été à essayer de finir le jeu en se relayant, mais nous n’y arriverons jamais…