Accueil»Jeux vidéo»#Rétrogaming : tu te souviens… DJ Puff’s Volcanic Eruption sur Amstrad ?

#Rétrogaming : tu te souviens… DJ Puff’s Volcanic Eruption sur Amstrad ?

En 1993, l’éditeur Codemasters lance un certain DJ Puff sur Amstrad. Un jeu de plateformes dans lequel on incarne un petit dragon rigolo, lequel va devoir récupérer ses CD dérobés par un vilain personnage nommé Capitaine Kripp, avide de conquête du monde. L’occasion de rappeler que la drogue, c’est mal.

A l’ère de la 4K, du ray-tracing et des 60 (ou 120) fps, il est bon de se replonger dans nos jeux vidéo d’antan, ceux que l’on prend plaisir encore aujourd’hui à lancer sur NES, sur Master System, sur Super Nintendo, PC Engine ou encore sur un bon vieil ordinateur de l’époque. Un petit coup d’oeil dans le rétro(gaming), comme un petit voyage vidéoludique dans un passé lointain. Une chronique animée par Turk182, que l’on vous invite chaudement à découvrir sur son excellent « Rétroblog« .

DJ Puff’s Volcanic Eruption… de quoi ?

Salut les vieux !  Le temps passe très vite. Cela n’a pas été sans me rappeler que moi aussi un jour j’ai quitté les miens pour aller vivre ma vie de jeune adulte. Je me souviens d’ailleurs du dernier jeu que j’ai partagé avec mon cousin. Comme vous le savez maintenant, j’avais par habitude de passer mes vendredis soirs chez ma tante afin de jouer toute la soirée à l’Amstrad CPC avec mon jeune cousin.

DJ puff

C’est donc en 1994 que ce rituel du vendredi se termina car bientôt je quittais ma Provence natale avec ma nouvelle compagne pour aller m’installer dans la capitale. Je ne savais pas ce jour là que cela allait être mon dernier jeu avec mon cousin mais en revanche je m’en souviens très bien, il s’agissait de DJ Puff’s Volcanic Eruption un jeu des frères de Codemasters Software.

En 1994, cela faisait belle lurette que je n’avais plus d’Amstrad CPC, j’étais passé du côté obscur de la force, celui du PC. Je me souviens que dès les premières images du jeu je fus assez surpris par ses magnifiques graphismes. L’animation quant à elle était assez agréable malgré les quelques saccades qui caractérisent très bien cette machine.

dj puff
© Turk182

Dans DJ Puff’s Volcanic Eruption vous incarnez un petit dragon qui doit récupérer sa collection de CD qui lui a été volée par l’affreux Capitaine Kripp et dissimulée dans les quatre coins de l’île.

Pour arriver à vos fins il vous faudra sauter de plateformes en plateformes et détruire vos ennemis avec votre souffle ou les quelques bombes récupérées par ci par là. Je me souviens que les sauts étaient assez sympas car notre petit dragon était assez maniable dans les airs, cependant il fallait avoir l’œil pour ne pas atterrir à côté d’un ennemi sinon c’était une vie de perdue bêtement.

dj puff
© Turk182

J’ai un excellent souvenir des décors, ils étaient très soignés et très différents selon les niveaux. En revanche, lorsque j’y ai rejoué pour vous faire quelques photos d’écran, je me suis aperçu que quelques dalles de ce même décor avaient un numéro, comme si celles-ci n’avaient pas été remplis correctement. Est-ce un bug ou simplement des indications pour le jeu, en tout cas à l’époque cela ne m’avais pas choqué plus que ça.

Pour le reste rien à redire, c’est un jeu que j’avais bien aimé découvrir et auquel je prends toujours autant de plaisir à jouer malgré ses quelques defaults sans importance.

dj puff
© Turk182

S’il faut bien retenir quelque chose de cet article c’est qu’il faut bien profiter des personnes et des jeux auxquels on joue car le temps passe très vite et on ne sait jamais quand va arriver la dernière fois. Je profite de ces dernières lignes pour dédier cet article à mon fils et lui souhaiter le meilleur, même si je sais qu’il ne lit pas le blog de son « boomer » de père.