Accueil»Jeux vidéo»#Rétrogaming : Tu te souviens… Alien Syndrome

#Rétrogaming : Tu te souviens… Alien Syndrome

Vous l’avez peut-être connu sur SEGA Master System ou encore sur Mega Drive, mais Alien Syndrome c’était aussi (et surtout ?) un jeu arcade. Un jeu lancé initialement sur arcade en 1987, qui a fait l’objet de nombreux portages (et même d’une version Game Gear en 1992). A bord d’un vaisseau extra-terrestre, la mission du joueur consiste à sauver un maximum de prisonniers en un temps limité tout en évitant les attaques des aliens. Et c’est l’inaliénable Turk182 qui s’en souvient pour vous.

Alien Syndrome

A l’ère de la 4K, du ray-tracing et des 60 (ou 120) fps, il est bon de se replonger dans nos jeux vidéo d’antan, ceux que l’on prend plaisir encore aujourd’hui à lancer sur NES, sur Master System, sur Super Nintendo, PC Engine ou encore sur un bon vieil ordinateur de l’époque. Un petit coup d’oeil dans le rétro(gaming), comme un petit voyage vidéoludique dans un passé lointain. Une chronique animée par Turk182, que l’on vous invite chaudement à découvrir sur son excellent « Rétroblog« .

Alien Syndrome, le hit SEGA de la fin des années 80

Salut les vieux ! En 1988, cela faisait plus d’un an qu’Alien Syndrome était sorti mais pour quelques obscures raisons, il n’était jamais présent lorsque je me mettais dans une salle d’arcade ou dans un bar. J’avais eu l’occasion d’y jouer sur Master System et Megadrive, mais je rêvais de l’essayer sur borne d’arcade. A noter que le jeu est présent au sein de la petite borne Astro City Mini, qui sera bientôt disponible en France.

Alien Syndrome
© Turk 182 / Rétroblog

Etant donné que le destin fait bien les choses, il s’est mis un jour sur ma route et j’ai enfin pu y glisser ma petite pièce de 5 francs. Nous étions en septembre 1988, la rentrée avait eu lieu, ma moitié d’esquimau était retournée dans sa capitale et moi je reprenais petit à petit mes habitudes de lycéen et surtout de mon hamburger frites au bar de la Croqu’ de Cavaillon.

Quelle ne fût pas ma joie lorsque je vis que le jeu qui régnait en maitre dans la seule borne d’arcade de ce bar était Alien Syndrome. J’allais enfin pouvoir essayer ce jeu sur borne d’arcade. Plutôt donc que de gaspiller de l’argent dans de la nourriture, même pas bio, je décidais de tout mettre dans la machine.

Alien Syndrome
© Turk 182 / Rétroblog

Lorsque vous commencez le jeu, vous devez choisir si vous vouliez jouer avec un garçon (Ricky) ou une fille (Mary), je trouvais ça sympa et pas très courant à cette époque dans les jeux vidéo où les armes étaient réservées au genre masculin. Pour la peine j’invitais ma copine Cathy à jouer avec moi.

Dans Alien Syndrome vous avez pour mission de libérer vos petits camarades prisonniers des aliens. Pour cela, vous devrez parcourir diverses salles infectées d’aliens que vous devrez détruire grâce à votre arme.

Alien Syndrome
© Turk 182 / Rétroblog

Vous aurez la possibilité d’améliorer votre arme à l’aide des diverses trappes qui reposent contre les murs. Choisissez bien car certaines armes sont bien moins pratiques que d’autres. J’avais personnellement une préférence pour le laser. Pour vous repérer dans ces labyrinthes vous aurez des cartes qui vous indiqueront où se trouvent les prisonniers lorsque vous vous rapprocherez d’eux.

Vous aurez aussi la possibilité de rencontrer parmi les upgrades des petits robots qui vous protègerons dans vos déplacements en tirant également contre les ennemis. J’avoues qu’à deux joueurs sur borne d’arcade, le jeu était vraiment très prenant.

Une fois un nombre suffisant de camarades libérés, vous devrez trouver le chemin vers la sortie pour affronter un boss immonde. Je me souviens que même à deux nous n’y sommes jamais arrivés…

Finalement, j’avais vu juste, Alien Syndrome était et est un excellent jeu sur console, avec de très bonnes adaptations pour les heureux possesseurs de SEGA mais sur borne d’arcade c’était un vrai délice. Et même si ce jour là je suis retourné en cours le ventre vide, j’étais heureux d’avoir fait le bon choix.