Accueil»Lifestyle»Le Puy du Fou, retour sur cet espace artistique unique au monde

Le Puy du Fou, retour sur cet espace artistique unique au monde

L’Histoire vous attend au Puy du Fou

Créé en 1978, le Puy du Fou est un parc à thème complètement atypique. Élu deux fois “Meilleur Parc du Monde” en mars 2012 et 2014, il est aujourd’hui le 2e parc à thème en France avec plus de 2 301 000 visiteurs en 2018. C’est en créant ses propres spectacles et en insufflant une culture de l’excellence dans tous les corps de métier que le Puy du fou est devenu une référence internationale en matière de spectacle vivant. L’innovation est ici au service de l’émotion et de la création.

THM Magazine a récemment été convié au parc, afin de découvrir la dimension technique insoupçonnée qui se cache derrière ses spectacles et… nous avons adoré ! Nous avons ainsi eu le privilège de discuter avec les experts avant, et/ou après, chaque prestation afin d’en connaître les secrets (certains ont tout de même été conservés).

Le Dernier Panache

Guidés par l’adorable Sabine Renou, responsable de la communication du parc, nous avons déjeuné à la charmante Mijoterie du Roy Henry puis avons assisté au “Dernier Panache” qui retrace le destin tragique de François-Athanase Charette de la Contrie, officier de marine français, héros de la Guerre d’Indépendance américaine.

Dans une tribune pivotante à 360° pouvant accueillir entre 2400 à 6000 personnes, vous êtes transportés dans un spectacle théâtral avec des décors uniques au monde. Douze vidéoprojecteurs reproduisent un décor virtuel en 4K sur 120 mètres linéaires de panneaux vidéos mobiles (soit 90 To de données). Il a nécessité une mise en place acoustique spécifique afin que le son suive le mouvement sans que le spectateur s’en aperçoive.

Pour cette diffusion multidimensionnelle, un système multicanal interprète les valeurs (en degré) de la position de la tribune et fait virtuellement tourner les 14 points de son, à savoir 24 enceintes, via son processeur. Tout simplement grandioses.

Le Premier Royaume (création originale 2019)

Cette nouvelle création originale du Puy du Fou invite les visiteurs à suivre le destin de Clovis, roi des Francs. Sur plus de 220 m2, nous avons été immergés dans un voyage au coeur de quatorze univers spectaculaires et originaux pendant 20 minutes. Chaque salle est portée par des effets technologiques novateurs comme la vidéoprojection (1250 projecteurs lumières et 27 vidéoprojecteurs), du mapping 3D et pour intensifier le tout, comptez 150 pistes audio déployées dans une immersion à 360°. La société L-Acoustics a d’ailleurs développé une solution sur mesure du nom de “L-Isa”.

Plus de 80 costumes ont été fabriqués sur mesure par les artisans spécialisés de l’atelier de confection du Puy du Fou en respectant les traditions mérovingiennes. Une prestation magnifiée par des ornements et bijoux. Les acteurs évoluent à quelques centimètres des visiteurs, comme on peut le voir ci-dessous.

La Cinéscénie

La Cinéscénie est tout simplement le plus grand spectacle de nuit au monde. C’est une superproduction d’environ 1h30 avec 4150 comédiens bénévoles qui font revivre le légendaire français, du Moyen-Age à la Seconde Guerre Mondiale. Sur 23 hectares, ce sont pas moins de 2550 comédiens, 190 cavaliers, 80 techniciens et 600 personnes pour l’accueil et la sécurité. Pourquoi autant ? Pour les 13 000 spectateurs présents chaque soir, du 8 juin au 14 septembre 2019, soit un Bercy tous les soirs.

Les moyens techniques sont fous : 28 000 costumes, 880 pièces d’artifice, 5000m2 de mapping vidéo en 3D, plus de 3000 projecteurs et un système de projection sonore. Le clou du spectacle repose sur ses 31 drones autonomes : les Neopter.

Ils ont été créés en 2014 et ont été développés spécialement pour le Puy du Fou par une cinquantaine d’ingénieurs et un investissement de trois millions d’euros. Ils sont parmi les premiers drones à voler en télépilotage automatique pour exécuter une chorégraphie aérienne. Développés en partenariat avec la société nantaise Pixiel, ils volent et réalisent des figures de façons synchronisées et sont homologués par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile).

Un voyage historique extraordinaire

Bref, on ne peut que vous conseiller de vous rendre au plus vite au Puy du Fou. Loin devant les autres parcs à nos yeux en terme technologique et orthogonalité, c’est un bol d’air frais et du plaisir pour vos yeux.

Bien sûr, le parc ne joue pas dans la catégorie “Parc d’attractions” mais plutôt vers “voyage historique extraordinaire” notamment par ses décors, ses anciennes boutiques (avec vrais artisans et du “fait mains”). Il s’agit d’une expérience réellement inoubliable.