Toujours plus de concurrence pour Pokémon ?

Dans les cours de récré ou à l’occasion des fêtes de fin d’année, il est difficile de passer à côté du phénomène Yo-Kai Watch. Cette licence dévoilée en 2011 dite « cross-media » : qui se décline donc sous-forme d’animés, mangas et jeux-video, a fait un véritable carton au Japon notamment auprès des enfants. En effet, le studio de développement Level-5 à l’origine de celle-ci, a pris le parti de développer un univers proche des Pokémon et autres Digimon, mais en conservant un lien avec la culture japonaise : les Yōkai. Après un premier opus plutôt convaincant dans l’ensemble sur Nintendo 3DS, les esprits japonais sont de retours avec Yo-Kai Watch 2 : Fantômes bouffis et Esprits farceurs. Respectivement deux jeux, pour plus d’esprits avec qui sympathiser.

yo-kai-watch-2

C’est pas ma guerre…

Yo-Kai Watch 2 prend place directement après les évènements du premier volet. Après s’être fait dérober sa montre magique, Katie ou Nathan (héros que l’on peut incarner) est en proie à l’amnésie provoquée par un sortilège de sorciers Yo-Kai. La mémoire dans les godasses, cet évènement est en réalité prétexte à une phase d’introduction façon tuto qui, pour les nouveaux arrivants, permet de se familiariser avec les mécaniques du jeu tandis que les habitués lui reprocheront un côté un peu longuet et ennuyant.

yo-kai-watch-2-good-guy-nate
La fameuse machine à gashapons

yo-kai-watch-2-good-guy-whisper
Whisper, votre Yo-Kai compagnon

Passé cette première séquence et la mémoire retrouvée, notre héros va découvrir la ville où l’action prend part : Granval, qui doit faire face à une guerre opposant deux clans Yo-Kai : les esprits farceurs et les fantômes bouffis. Une confrontation qui présente ici l’une des nouveautés du titre : la capacité à voyager dans le temps en vue de résoudre ce conflit et surtout rencontrer de nouveaux d’esprits.

yo-kai-watch-2-map-current
Retour vers le #TURFU
yo-kai-watch-2-map-old
La ville version passée

Une mécanique bien huilée mais à peaufiner…

Foncièrement Yo-Kai Watch 2 : Esprits farceurs & Fantômes bouffis ressemble à s’y méprendre à son prédécesseur. Si les joueurs étaient en droit de s’attendre à des améliorations notamment dans les phases de combats et familiarisation avec les Yo-Kai, force est de constater que le tout se révèle assez peu innovant sur ce point. L’apparition du mode Zero permet certes de se sentir davantage impliqué dans les combats mais ces derniers peinent à rendre le joueur actif. On se surprend de nouveau à laisser les Yo-Kai agir et accélérer le combat pour en finir… Ajoutez à cela un sentiment de « hasard » dans la capture des Yo-Kai, des ralentissements toujours aussi fréquents et vous obtenez en somme une expérience quelque peu frustrante. Dommage.

yo-kai-watch-2-travel-1
Un saut dans le passé à la rencontre de nouveaux personnages

yo-kai-watch-2-travel-back-in-time
C’est à l’aide du Yo-Kai Triptic-tac que vous pourrez voyager dans le temps

Mais qu’on ne lui jette pas la première pierre ! Rappelons que nous sommes en présence d’un jeu pour enfants qui, même si cela n’excuse pas tout, séduit avant tout par son univers. On retrouve donc avec plaisir l’humour un peu potache à base d’odeur de prout et nous en passons, mais qui saura redonner le sourire et nous rappeler notre âme d’enfant ! Yo-Kai Watch 2 : Esprits farceurs & Fantômes bouffis peut également compter sur son scénario pour gagner en profondeur. Cette fois-ci, le joueur aura la capacité de voyager dans le temps. Ce bond de 60 ans en arrière permet à notre héros de (re)découvrir Granval sous différentes coutures, mais également de se familiariser avec de nouveaux esprits et personnages dont l’intrigue est déterminante dans le déroulement de l’histoire. Un bon point qui apporte un peu de fraîcheur et qui se voit également enrichi à l’aide d’une aire de jeu plus vaste.

yo-kai-watch-2-train
Le TGV à destination de …

yo-kai-watch-2-take-a-train
… va bientôt entrer en gare !

Deux nouvelles villes font leur apparition : Ourcival et San Fantastico. Deux destinations atteignables grâce au train Yo-kai Express. Une invitation à voyager originale au départ mais qui se montre après plusieurs heures de jeu assez répétitive et barbante. Le joueur optera finalement pour une autre solution afin d’éviter les longueurs… En outre, on note également que le titre ne prend plus seulement en charge le cycle jour/nuit mais également les variations climatiques. Si dans les faits cela se limite au soleil et à la pluie, dans la pratique cette dernière rend plus difficile la captures d’insectes, les courses poursuites ou l’exploration.

Un contenu plus vaste

Si techniquement et dans son gameplay, cette nouvelle aventure de la licence Yo-Kai Watch a du mal à nous surprendre, du côté du contenu les joueurs sont bien lotis. La trame scénaristique permet d’en savoir davantage sur les origines de la fameuse « Yokai Watch » et les protagonistes que l’on rencontre se montrent attachants. En complément de l’histoire principale, on retrouve également un lot de quêtes secondaires et nouvelles activités qui viennent ajouter de la durée de vie au titre. Mais ne vous y trompez pas, Yo-Kai Watch 2 : Esprits farceurs & Fantômes bouffis c’est surtout pas moins de 350 esprits dont 100 inédits à rencontrer, affronter et sympathiser. Et comme dans les différentes versions de Pokemon, ici chaque jeu offre ses Yo-Kai exclusifs. Il faudra donc mettre la main sur les deux titres pour étancher au maximum votre soif de collection.

yo-kai-watch-2-fun-never-stops-5
De nouvelles activités

yo-kai-watch-2-travel-2
Et de nouveaux esprits

Notre avis

7.0
Pas franchement décevant ni totalement convaincant, Yo-Kai Watch 2 se mouille mais pas trop pour cette nouvelle aventure. Si l'on apprécie la trame scénaristique, la mise en scène et l'univers vaste, on ne peut indéniablement pas faire impasse sur des stigmates d'un premier opus toujours présents. Si les bases sont là et que Level-5 a su ajouter davantage de dimension à son jeu, on aurait aimé plus de diversité dans le coeur même du titre : les combats. Toutefois, il n'y a pas de quoi bouder le titre, au contraire la capture des quelques 300 esprits et plus offre une durée de vie intéressante.
2 Avis d'utilisateur
NOTRE AVIS 7.0

Les plus

Les nouveaux esprits, la réalisation, l'esprit potache adapté aux enfants, la possibilité de jouer en ligne

Les moins

S'appuie un peu trop sur ses acquis, quelques nouveautés un peu ennuyantes, un système de combat à perfectionner

Commentaires