Accueil»Jeux vidéo»Test Slain : Back from Hell PS4, le trip 16 bits en mode métal

Test Slain : Back from Hell PS4, le trip 16 bits en mode métal

Un Slain version améliorée pour la PS4

Disponible depuis quelques mois sur Steam, le très curieux Slain arrive enfin sur PS4 dans une version corrigée, et rebaptisée « Back from Hell« . En effet, après une pluie de critiques dans sa version PC, le jeu déboule sur PS4 avec son lot de remaniements et de nouveautés, pour tenter d’amadouer (et surtout de satisfaire) le fan de jeu au look rétro, et aux sonorités métal.

test slain ps4

Slain place le joueur dans la peau de Bathoryn, un guerrier décédé, bien au froid dans sa tombe, mais qui est réveillé par un esprit qui lui impose de sauver le royaume de Chath, en proie à des goules, des loups, des vampires, des sorcières… Pour accomplir sa quête, Bathoryn dispose d’une large épée, d’une bande-son très métal et d’un gameplay à la sauce rétro. En effet, Slain : Back from Hell va indéniablement attiser la curiosité des amateurs de jeux old school, avec son orientation 2D d’une part, mais aussi son côté très pixellisé (voire même un peu trop). A cela s’ajoute une ambiance qui n’est pas sans rappeler celle d’un certain Castlevania, et voilà de quoi en forcer plus d’un à valider la commande « Acheter » sur le PS Store.

test slain ps4

Ainsi, visuellement, Slain : Back from Hell est effectivement un hommage aux jeux d’antan, ceux qui nous faisaient littéralement rêver (ou cauchemarder) dans les années 1990 et se veut dans la lignée d’un Castlevania pour l’ambiance, et d’un Ghosts’n Goblins pour la difficulté. L’ambiance est affreusement délicieuse, soutenue qui plus est par une bande-son très heavy metal, avec un Bathoryn qui n’hésite pas à headbanger après une bonne tuerie, lorsqu’il s’agit de rendre hommage au Dieu Cornu. Excellent.

Côté gameplay, il s’agit donc de manier Bathoryn comme on maniait jadis Simon Belmont (en 2D donc), avec une touche pour attaquer, une pour sauter, une pour parer et enfin une pour effectuer une esquive vers l’arrière. L’attaque peut être chargée pour infliger davantage de dégâts, et le fait de parer au moment juste offre également une opportunité de contre-attaquer sauvagement. Un gameplay plutôt simple donc, en apparence…

test slain ps4

En effet, si l’ambiance est excellente et le côté rétro très agréable, ce Slain souffre d’un gameplay assez calamiteux il faut l’avouer… Les sauts manquent clairement de précision, tout comme ce manque de sensations assez flagrant lors des combats, si bien que l’on ne sait pas toujours si l’on a touché son adversaire. Ce dernier en revanche n’a pas le même souci, et il arrive souvent de voir Bathoryn mourir en quelques secondes…

Hommage rétro oblige, ce Slain est particulièrement difficile. Outre des pièges bien vicieux (dont certains vraiment bien trouvés), ce sont les ennemis, même les plus insignifiants, qui vous poseront bien des problèmes. A cette difficulté s’ajoute ce gameplay mal dosé, et Slain offre ainsi quelques vrais moments de rage, la faute à des combats mal calibrés, et surtout une difficulté parfois (quasi) insurmontable.

test slain ps4

Il faut donc prendre son mal en patience, et tenter d’appréhender ce gameplay déroutant pour enfin parvenir à quelques bons résultats. Inutile de foncer dans le tas, cela vous (re)mènera droit à la morgue. Il faudra donc prendre le temps d’analyser les adversaires, de parer les coups, d’utiliser la mana à bon escient… Un peu comme on le faisait à l’époque finalement, mais les inspirations de Slain profitaient elles d’un gameplay sans faille.

Côté progression, on retrouve un jeu découpé en différents niveaux, avec un certain choix laissé au joueur quant au niveau à parcourir. Ces derniers sont truffés de pièges et d’interrupteurs à actionner pour pouvoir progresser, et on pousse un vrai « ouf ! » de soulagement à chaque checkpoint, synonyme de respawn en cas de décès inopiné. Chaque niveau est évidemment ponctué d’un boss à occire au terme d’un combat âpre et souvent douloureux.

Côté durée de vie, Slain : Back from Hell vous occupera aisément durant une bonne dizaine d’heures avant d’être bouclé une première fois. Bien sûr, une fois le gameplay assimilé et les ennemis connus, il sera possible de faire chuter cette durée de vie à quelques heures. Heureusement, les développeurs ont caché quelques secrets dans chaque niveau pour ceux qui souhaiteraient tout découvrir du jeu. Toutefois, seuls les plus vaillants/patients parviendront au bout, la faute à une difficulté surdosée, mêlée à un gameplay pas suffisamment précis…

Notre avis

6.6
Par rapport à la sortie originale sur Steam, ce Slain version PS4 a incontestablement mûri, avec de nombreuses améliorations notables et même du contenu inédit. Toutefois, malgré son look rétro résolument accrocheur et son tandem ambiance/bande-son qui ravira les métalleux, le jeu souffre encore d'un gameplay bien trop imprécis pour justifier une telle difficulté. On espère également qu'un patch viendra dynamiser un peu les combats, encore un peu mous du genou à l'heure actuelle.
22 Avis d'utilisateur
Notre Avis 6.6

Les plus

Une version "Back from Hell" retravaillée. Le côté rétro de l'ensemble. L'ambiance et la bande-son. Le bestiaire, très fourni.

Les moins

Un gameplay bien mal calibré. Le manque de sensations global. Une difficulté vraiment exagérée par moments. Le côté "pixels" un peu trop poussé.