Accueil»Lifestyle»Avant, j’achetais plein de jeux video pendant les soldes…

Avant, j’achetais plein de jeux video pendant les soldes…

Il y a quelques mois, nous vous proposions sur THM Magazine une réflexion de qualité signée MonsieurPix concernant l’achat compulsif d’une Nintendo Switch Lite… revendue le lendemain. Aujourd’hui, notre pilote-minimaliste maison se penche sur un autre sujet d’actualité, les soldes, et cette envie irrépressible chez certains d’acheter, parfois en masse, des jeux vidéo dont ils n’ont absolument pas besoin…

Acheter des jeux vidéo en soldes, oui mais…

Mercredi était le premier jour des soldes. Vous le savez, je suis minimaliste mais les jeux vidéo représentent quelque chose d’important dans ma vie. Il n’est pas question “d’arrêter de jouer” sous prétexte que je développe un nouveau mode de vie.

Soldes Jeux Video 2020

Avant, je faisais partie des premiers acheteurs aux ouvertures des magasins. Comme je ne pouvais pas être partout, j’en choisissais un et je me présentais devant les grilles. De préférence devant les grandes surfaces comme Leclerc, Auchan ou à la Fnac. Je savais qu’au niveau des jeux vidéo, il était possible de faire des belles “affaires”.

Soldes Jeux Vidéo 2020
Image : Twitter

Avais-je besoin de ces jeux avant l’ouverture des soldes ? Non

Les tentations étaient énormes et la probabilité d’achat était exponentielle. Pourtant, je ne me posais aucune question et mon but était d’avoir le plus de jeux possible. J’agissais en fait comme un irréfléchi assoiffé de sa dose de dopamine. Une réflexion simple qui me vient en tête maintenant est : Avais-je besoin de ces jeux avant l’ouverture des soldes ? Non ? Cela prouve bien que le besoin a été créé et que je n’en avais toujours pas besoin. Pourtant, il ne fallait pas me poser de questions tant mon jugement était altéré et se basait uniquement sur la couleur des étiquettes que j’apercevais de loin : “Rouge pour le -50%, Violet pour le -70%”.

Avec expérience, j’ai appris que :

  • J’achetais des jeux que j’avais déjà en dématérialisé
  • Certains étaient toujours sous blister l’année d’après à la même période
  • Ma pile de jeux ne diminuait pas, au contraire
  • Parfois j’achetais même pour revendre…
  • Je vendais des jeux sous blister

Lire la suite sur MonsieurPxl.fr.

Bloqué dans cette spirale, je ne me rendais pas compte que je perdais de l’argent, du temps et que j’alimentais ma liste de jeux “à finir” que j’ai même encore aujourd’hui…