2016, bon millésime ?

C’est en Gironde, du côté de Bordeaux et du Pilat, que les équipes de Renault ont convié #THM à découvrir la 4e génération de son monospace SCENIC, présenté à l’occasion du salon de l’automobile de Genève en mars 2016 dans sa version courte, puis Grand SCENIC un peu plus tard en mai 2016. 5 ans après le concept R-Space, SCENIC revisite ses codes pour s’afficher désormais dans un design plus moderne mais dont la vocation reste toujours adaptée aux familles.

grand-scenic-2016-tce-130-3


Un changement radical de design

Nous avions pu l’apercevoir à l’occasion du salon de l’automobile de Genève cette année et tout comme les premières impressions, le tout nouveau design pour la quatrième génération de Renault SCENIC en impose ! Plus moderne, reprenant les lignes du concept R-Space, cette fracture totale de design offre au monospace de la marque française un look résolument plus moderne, non loin du marché des SUVs, notamment grâce ses énormes roues 20 pouces de série, sa signature lumineuse spécifique, mais également sa silhouette plus élancée, plus généreuse et plus trapue. Mais que l’on ne s’y trompe pas, Renault n’oublie pour autant pas l’objectif de SCENIC et ce qui en a fait son succès : un véhicule pratique, modulable, et adapté à la famille. D’ailleurs, nouveau SCENIC se décline en deux versions : courte et longue. Ces dernières se distinguent par leur capacité de rangement à bord, leurs proportions et quelques éléments esthétiques.

À l’occasion de notre essai qui s’est déroulé sur les routes de l’arrière pays Girondin, nous avons pu prendre en main principalement deux modèles de la gamme : SCENIC jaune miel (nouvelle couleur bi-ton inédite) avec sa motorisation essence TCe de 130 ch en boîte manuelle 6 rapports, et Grand SCENIC avec sa motorisation dCi 160 ch bi-turbo en boîte automatique EDC à double embrayage 6 rapports. Puis nous avons pu découvrir la nouvelle technologie Hybrid Assist qui, comme son nom l’indique, permet au moteur thermique de bénéficier du soutien du moteur électrique pour des phases de reprises. Système totalement autonome puisque le moteur électrique se recharge lors des phases de décélération du véhicule.

grand-scenic-2016-tce-130-2
La nouvelle couleur jaune miel donne une vraie identité au SCENIC
grand-scenic-2016-tce-130-5
grand-scenic-2016-tce-130-4

Du confort et de la sécurité

Outre son design, Nouveau SCENIC affiche aussi un certain confort. L’assise à bord et les sièges, plutôt généreux, assurent une excellente habitabilité et ce, même après plusieurs heures de conduite. À l’arrière si les gabarits au dessus d’un mètre quatre vingt seront dans l’incapacité de déplier la tablette et à la limite du plafond, rappelons que le véhicule est pensé pour un usage familial. De ce côté là, force est de constater que les enfants disposent non seulement de quoi maintenir correctement en position une tablette tactile sur la tablette plastique, mais également la possibilité de la recharger grâce à une prise USB située entre les sièges avant. Astucieux. Le coffre dispose d’un bon volume de chargement (572 litres), encore plus conséquent sur Grand SCENIC (596 litres). D’ailleurs, le véhicule est doté de bon nombre de rangement qui lui permettent de se revendiquer comme le leader du marché. Jusqu’à deux fois le volume offert par la concurrence.

grand-scenic-2016-dci-160
Grand SCENIC se distingue par son gabarit et sa signature lumineuse à l’arrière

L’aspect du tableau de bord n’est pas sans nous rappeler un certain ESPACE de la marque. La console centrale toujours aussi imposante dispose d’un écran vertical de 8,7″ qui permet d’accéder à l’ensemble des fonctionnalités du véhicule. Toutefois, quelques aspects ergonomiques sont à revoir notamment sur la configuration MULTI-SENSE qui permet au conducteur d’accéder à cinq modes de conduite, mais qui nécessite l’appui d’un bouton puis une sélection sur l’écran tactile. On aurait préféré pouvoir presser le bouton pour changer les modes et ainsi conserver une plus grande attention sur la route. Dommage. De même que le choix des matériaux couplé au design général donnent un aspect un peu trop fade à cette colonne centrale. Cela manque de caractère malgré la présence d’une lumière d’ambiance un peu trop discrète à notre goût.

grand-scenic-2016-dci-160-2
grand-scenic-2016-dci-160-3

En parlant d’options, selon le niveau de finition et donc le pack à l’achat, notons que SCENIC propose de très nombreuses aides à la conduite : l’affichage tête haute couleur permet de savoir la distance qui nous sépare du véhicule à l’avant; la reconnaissance des panneaux affiche le rappel des limitations de vitesses; l’assistant de maintien de voie fait vibrer le volant pour avertir que le conducteur franchit la ligne et peut même aller jusqu’à corriger la trajectoire en remettant le véhicule sur sa voie (cela ne dispense pas le conducteur de maintenir son volant bien sur); la détection des mouvements dans le volant permet à la voiture de s’assurer que le conducteur est apte à conduire ou si au contraire il semble fatigué; enfin l’AEBS (freinage actif d’urgence avec détection de piétons) est quant à lui disponible de série. Ce qui en fait une aide totalement inédite sur ce segment. Dans son plus haut niveau de finition baptisé INTENS nous avons pu bénéficier de l’ensemble de ces aides et force est d’admettre que le tout se veut très ludique. On se surprend donc à mieux anticiper l’environnement. Le tout étant jugé à l’issue de votre conduite par un système baptisé Eco-Coaching et qui dressera une note de votre comportement routier. Sympa.

scenic-2016-eco-coaching
L’Eco Coaching, un concept ludique pour adopter une conduite responsable

scenic-2016-dashboardUne large gamme de motorisations, dont Hybrid Assist

Pour son monospace, Renault a décidé de proposer jusqu’à six motorisations diesel et deux en essence. dCi 95, dCi 110, dCi 110 Hybrid Assist, dCi 110 EDC (boîte auto double embrayage), dCi 130 et dCi 160 EDC pour la première catégorie. TCe 115, TCe 130 pour la seconde. Dans la pratique, nous recommandons vivement le moteur diesel bi-turbo de 160 ch. Couplé à sa boîte automatique, il offre à SCENIC et Grand SCENIC un rapport poids puissance nettement plus franc et intéressant que l’essence 130 ch. D’ailleurs ce dernier ne s’est pas montré généreux, et ce, même pied au plancher à l’occasion de franche ligne droite. La faute à un véhicule plutôt lourd et qui, équipé d’un toit panoramique (en option), ajoute un peu plus de poids sur la balance. Notons cependant que la conduite reste agréable et plutôt silencieuse quelque soit le moteur que nous avons essayé. Le bruit du diesel est particulièrement bien effacé en intérieur. La boîte automatique séquentielle est d’ailleurs agréable. Ainsi sur des parcours plus sinueux, on apprécie avoir la main sur les rapports, pour aborder ou sortir des courbes plus facilement. Toutefois une conduite trop sportive se traduit immédiatement dans l’habitacle… Malgré une garde basse, nous sommes un peu balancés.

scenic-2016-dci-110-hybrid-assist-3
Les segments de la jante sont personnalisables !
scenic-2016-dci-110-hybrid-assist-jpg-2
scenic-2016-dci-110-hybrid-assist

SCENIC, Grand SCENIC que choisir ?

Ces quelques kilomètres en compagnie de SCENIC et Grand SCENIC nous ont permis de découvrir deux véhicules aux prestations équivalentes. Renault propose pour sa quatrième génération un véhicule familial au look un peu plus baroudeur qui n’est pas pour nous déplaire. L’accent est évidement mis sur la sécurité avec ses équipements de série et ses nombreuses options d’assistance à la conduite. D’ailleurs Nouveau SCENIC décroche 5 étoiles aux tests EURO NCap. En résulte une voiture plutôt agréable dans son ensemble même si nous lui préférerons la motorisation dCi 160. Les autres pouvant se montrer un peu faiblarde surtout si vous êtes en famille. Reste également la question du positionnement de Grand SCENIC.  À mi-chemin entre le monospace et l’ESPACE, finalement nous ne serons vraiment vous conseiller quant au choix du gabarit. Seul l’aspect monétaire vous permettra d’en juger. En entrée de gamme SCENIC est commercialisé à 23 700 euros, soit 300 euros de plus que C4 Picasso, mais un peu moins qu’un Touran.

Le verdict de la rédaction

Pour cette quatrième génération de SCENIC, Renault propose un véhicule qui bouscule les codes habituels de par son design mais également la sécurité. En résulte une voiture qui se révèle efficace, plus moderne et avec un volume de rangement appréciable. De quoi ravir les pères de famille en recherche d’une solution familiale qui propose un brin de folie grâce notamment à ses énormes roues de 20 pouces de série. Toutefois une motorisation dans le haut de la fourchette s’impose pour pouvoir obtenir une prestation avec du répondant. À choisir, nous vous recommandons d’orienter votre achat vers la carrosserie SCENIC et sa motorisation dCi 160 EDC.
scenic-2016-dci-110-hybrid-assist-jpg-4
scenic-2016-tce-130-6
scenic-2016-tce-130-7

Commentaires