Accueil»Jeux vidéo»Death Stranding PS4 : La hype est en marche

Death Stranding PS4 : La hype est en marche

Hype ou pas hype ?

Lors de la cérémonie des Game Awards 2016 qui a eu lieu il y a quelques jours, le créateur de la saga Metal Gear nous a dévoilé un deuxième trailer pour son dernier bébé, Death Stranding. Alors que l’on savait déjà que Norman Reedus (Daryl dans The Walking Dead)  incarne le protagoniste du jeu, le trailer nous a également révélé la présence de Guillermo del Toro (Pacific Rim, Le Labyrinthe de Pan, Hellboy) ainsi que Mads Mikkelsen (Hannibal, Casino Royal, Doctor Strange) au casting !

death-stranding-ps4

Hideo Kojima, pour ceux qui ne le connaissent pas, est le créateur d’une des meilleures sagas vidéoludiques de tous les temps. Je vous prie par avance d’excuser mon manque de subjectivité, mais cet homme ne peut être considéré autrement que comme un génie du jeu vidéo. À travers les jeux Metal Gear Solid, il a su traiter de nombreuses thématique (l’effet de la guerre sur les hommes, le nucléaire, le clonage, l’éthique humaine, etc…) tout en construisant une mise en scène efficace n’ayant rien à envier aux plus grands films. Il est aussi un maître du détail : chaque scène, chaque plan, chaque environnement possède tout un tas d’indices qui donnent de la profondeur au scénario du jeu en question. Ajoutez à cela des moments marquants et vous obtenez des jeux vidéo d’une rare profondeur. Comment oublier la mort de The Boss dans MGS 3 ? Les combats finaux à mains nus de MGS 1 et MGS 4 ? La fin de MGS V : Ground Zero ? Toutes les cinématiques chargées d’émotions de MGS V ?

Quand Kojima a été viré de chez Konami, abandonnant au passage les droits de la série Metal Gear, ce fût un déchirement pour les fans. Mais la tristesse fût de courte durée puisque le japonais a annoncé la création de son nouveau studio Kojima Production et un nouveau jeu, Death Stranding. Le premier trailer sublime du jeu diffusé à l’E3 2016 met en scène Norman Reedus nu sur une plage parsemée d’animaux marins morts, le tout dans une ambiance macabre. Plus bizarre encore, il tient dans ses bras un nouveau-né relié à lui par un cordon ombilical. Voyez plutôt :

Difficile de faire plus intriguant. Les fans hurlent de joie, la hype est en marche.

Trois mois plus tard, Ford sort un court-métrage de 8 min pour faire la promotion de leur nouvelle voiture Ford Edge. C’est une procédure classique, beaucoup d’entreprises élaborent des mini-films pour construire leur histoire de marque. Le court-métrage, intitulé « Le Fantôme » avec Mads Mikkelsen dans le rôle principal, raconte l’histoire d’un tueur à gage dont la mission est d’éliminer un couple gênant, le tout dans une ambiance de film d’espionnage. À priori, aucun rapport avec notre Kojima. Sauf que ce court-métrage est bourré de références à MGS V : The Phanthom Pain, à un tel point que l’on dépasse le simple clin d’œil. En bref, on y retrouve la notion de greffe de visage, l’histoire du Phantom, de « Ghost without a past » en référence à Skullface, les lunettes de Revolver Ocelot, et même The Man Who Sold The World, le thème musical de MGS V. Les plus optimistes y verront une suite de la saga Metal Gear Solid, mais il est plus probable qu’il ne s’agisse que de la confirmation de Mads Mikkelsen au casting de Death Stranding. La hype monte.

Ce qui nous amène au dernier trailer du jeu en date. Nous vous laissons le loisir de décortiquer la vidéo pour y trouver des indices, mais sachez qu’un utilisateur de Reddit a déjà remarqué une connexion entre les deux trailers : au moment où le bébé disparaît des bras de Norman Reedus, il apparaît dans ceux de Guillermo del Toro. La théorie la plus répandue est celle du voyage entre les époques et/ou entre différents mondes alternatifs.

Pour Kojima, Del Toro et Reedus, c’est une belle revanche sur Konami. Suites aux déboires opposant le japonais et la firme nippone, Konami a décidé d’annuler le remake de Silent Hill sur lequel travaillait le trio de choc. Mais bon, il semblerait qu’il n’y ait pas (trop) de rancœur entre les différents partis. Ou pas :

Une chose est sûre : nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Hideo Kojima étant un expert de la communication et du suspens, il y a fort à parier que le jeu refasse parler de lui dans les mois à venir. HYPE.