Accueil»Jeux vidéo»Xbox One S : vidéo test et comparatif de performances

Xbox One S : vidéo test et comparatif de performances

La Xbox One S enfin disponible

Disponible depuis quelques heures en boutiques, la nouvelle Xbox One S de Microsoft est proposée uniquement en version 2 To à l’heure actuelle (à 399 euros), et les déclinaisons 500 Go et 1 To devraient arriver dans quelques semaines. Bien sûr, la dernière-née de Microsoft a d’ores et déjà été passée au crible par certains magazines, notamment Digital Foundry qui propose en vidéo un test de la console, ainsi qu’une comparaison en terme de performances avec la Xbox One d’origine.

Microsoft Xbox One S E3

En effet, la disponibilité de la Xbox One S permet désormais de savoir avec précision que la nouvelle console de Microsoft se pare d’un GPU légèrement supérieur, avec une fréquence qui grimpe à 914 Mhz, contre 853 Mhz pour la Xbox One. Même constat au niveau de la mémoire eSRAM, avec 219 Gb/s contre 204 Gb/s. Des hausses de performance qui permettent évidemment à la Xbox One S de bénéficier d’une meilleure vitesse de calcul que son ainée, et qui se traduit de manière plus ou moins significative en fonction de jeux.

xbox one s gears war

En effet, ce léger surplus de puissance permet par exemple à la Xbox One S de faire tourner des jeux comme Project CARS ou encore Rise of the Tomb Raider avec un peu plus d’aisance, et quelques images/seconde supplémentaires. Selon Digital Foundry, ce gain de puissance permet également de diminuer certains défauts comme le tearing. Le gain de performances n’est toutefois pas flagrant, et pas suffisant selon Microsoft pour en faire un réel argument de vente. Au passage, les tests effectués ont également permis de constater que la Xbox One S est légèrement plus bruyante que la Xbox One, mais aussi nettement moins gourmande en énergie.

Rappelons que la Xbox One S bénéficie de quelques améliorations techniques (GPU, eSRAM…), mais se pare également d’un tout nouveau lecteur Ultra HD Blu-Ray 4K, sans oublier une compatibilité HDR. Esthétiquement, la console a également profité d’une sévère cure d’amaigrissement, avec un gabarit 40% moins imposant, mais aussi quelques retouches ergonomiques, avec notamment le port USB ramené à l’avant de la console. Enfin, précisons que la Xbox One S dispose d’une alimentation intégrée, à l’instar de la PlayStation 4, pour un encombrement minimum.