Accueil»Musique»Apple Music : des librairies musicales effacées ?

Apple Music : des librairies musicales effacées ?

Un Apple Music qui fait le ménage sur votre ordinateur ?

Lancé il y a un peu moins d’un an, le service Apple Music compte désormais plus de 13 millions d’abonnés, et fait (vraisemblablement) le bonheur de ces derniers. Toutefois, certains ont vécu une expérience pour le moins amère avec le service musical d’Apple, puisque l’application Music est soupçonnée d’effacer littéralement toute la musique de certains ordinateurs. C’est en effet ce qu’avance James Pinkstone, abonné Apple Music, et compositeur freelance.

Logo Apple Music iOS Android

Ce dernier est évidemment un féru de musique, et stocke pas moins de 122 Go de fichiers musicaux sur son ordinateur… ou du moins « stockait ». En effet, parmi ses fichiers musicaux, James Pinkstone stockait des titres connus, mais également des compositions personnelles, et tout ce beau monde a subitement été effacé par Apple Music… pour être stocké sur les serveurs Apple.

Sur son blog, le principal intéressé déclare : « Amber, une employée d’Apple, m’a expliqué était ce que je craignais. Via mon abonnement à Apple Music, Apple supprime les fichiers de mon ordinateur. Quand je m’étais abonné, iTunes avait évalué mon énorme collection de MP3 et de fichiers WAV, l’avait scanné dans sa base de données pour des correspondances, et supprimé les fichiers originaux de mon disque dur. SUPPRIMÉS. Si Apple Music trouve un morceau qu’il ne reconnaît pas, ce qui arrivait souvent dans mon cas, puisque je suis un compositeur freelance et que j’ai beaucoup de morceaux que j’ai composés moi-même, il les télécharge dans la base de données d’Apple, les supprime de mon disque dur et me les sert quand je veux les écouter, comme tous les autres fichiers qu’il a supprimés. »

On peut évidemment imaginer la surprise (et la colère) de cet utilisateur, qui a vu disparaitre sa bibliothèque musicale. Toutefois, selon certains experts, ce n’est pas un dysfonctionnement d’Apple Music qui est en cause ici, mais bien… une mauvaise manipulation. En effet, l’utilisation d’iCloud Music Library, pas forcément très ergonomique, offre la possibilité de libérer de l’espace disque, en déplaçant la musique de l’ordinateur vers les serveurs d’Apple. Ainsi, sans vraiment le vouloir, quelques utilisateurs ont utilisé cette option, qui fait aussitôt se volatiliser toute la musique stockée en local…