Accueil»Musique»Marshall Stockwell : une enceinte de voyage test pour métalleux

Marshall Stockwell : une enceinte de voyage test pour métalleux

Marshal Stockwell, le son rock en mode Bluetooth

On le connait essentiellement pour ses amplificateurs de basses et de guitares, mais l’américain Marshall propose également depuis quelques années des produits plus « grand public », toujours avec cette orientation très rock. Si Marshall a récemment dévoilé un smartphone Android (le London), il  propose également diverses petites enceintes, dont cette dernière venue : Stockwell.

marshall-london-smartphone

Découvrez le smartphone London, également signé Marshall

Marshall Rockwell 2

Une enceinte qui reprend le look très particulier de la firme, et qui permet à son heureux acquéreur de bénéficier d’une petite enceinte nomade, compatible Bluetooth. Bien sûr, les réfractaires au sans-fil peuvent profiter de la connectique jack 3,5 mm. A noter qu’un port USB est également de la fête à l’arrière, pour recharger l’enceinte, mais également un mobile en cas de besoin.

Marshall Rockwell 3
Oui, l’interface est d’une classe folle
Marshall Rockwell 4
La housse permet de protéger et de faire tenir l’enceinte de biais pour une diffusion sonore impeccable

Cette Marshall Stockwell est équipée de deux haut-parleurs 2,25″ et deux tweeters à dôme de 2,25″, le tout, agrémenté d’un amplificateur double canal. Sur le dessus, un interface très « Marshallienne », avec un bouton de volume, un autre pour régler les basses, les aigus… Enfin, une petite housse (en option à 30 euros) permet de protéger l’enceinte, mais aussi de faire office de support. Le prix de la bête : 249 euros. Rock ‘n rooooll !