Shenmue 1 & 2 de retour en haute définition

On ne présente plus Shenmue, licence créée par Yu Suzuki et Sega-AM2 sortie sur Dreamcast dans les années 2000. Appréciée par les joueurs malgré une lourde charge de développement et des ventes en deçà des chiffres escomptés, Shenmue est devenu à mesure du temps une expérience vidéoludique incontournable, malgré ses déboires ces dernières années. Alors que l’on apprend tout juste la date de sortie du 3e volet des aventures de Ryo Hazuki pour août 2019, son remaster HD suffit-il à refaire renaître le phœnix de ses cendres et permettre à la licence de bénéficier d’un second souffle ? Rien n’est moins sur…

Deux jeux devenus cultes

Si nous ne rentrerons pas dans les détails de Shenmue dans ce test, nous pouvons cependant vous en expliquer le principe et ce qui en a fait le succès. Puis dans un second temps, nous verrons qu’il ne suffit pas de surfer sur la vague du remaster et de la nostalgie pour tenter de convaincre et séduire les joueurs à investir dans un portage finalement bâclé, doté de nombreux bugs. En même temps, à la réception du titre nous étions prévenus ! Mais quelle tristesse de constater finalement si peu d’effort sur le travail effectué. SEGA l’a d’ailleurs reconnu sur Twitter.

Dans Shenmue, vous incarnez Ryo Hazuki. Un étudiant de 18 ans dont le destin va basculer le jour où son père se fait tuer par un individu nommé Lan-Di. Ce membre des Chiyoumen est à la recherche d’un miroir que la famille Hazuki semble détenir. Décidé à venger son père de Lan-Di « I will have my revenge », Ryo se met alors à la poursuite de l’assassin dans la ville de Yokosuka au Japon, fidèlement modélisée dans le jeu pour l’occasion. Une quête peuplée d’interactions avec des PNJ, de nombreuses activités, de jours ou de nuit, sous la pluie, le beau temps, la neige, bref dotée de tout un système dynamique.

Car ce sont probablement toutes ces innovations qui ont fait le succès de Shenmue à l’époque. Techniquement au dessus du lot, invitant le joueur dans un monde ouvert, intégrant la notion de temps (les restaurants et bars ouverts le soir, les commerces qui ferment en fin de journée), des interactions basées sur des Quick Time Events, des combats très inspiré de Virtua Fighter, la possibilité de ne pas suivre le destin de Ryo (vous pouvez errer jusqu’à une certaine date…), de dépenser de l’argent, de travailler bref un jeu ou même si la trame de fond est identique, le déroulement d’un joueur à l’autre peut être différent.

La difficulté d’en faire une suite… et un portage…

On ne va pas se mentir, on ne pensait pas un jour revoir l’apparition des aventures de Ryo Hazuki sur console. Et pourtant, c’est durant un certain E3 2015 que son créateur Yu Suzuki entendait répondre à la demande des joueurs en faisant appel à leurs dons par le biais d’une campagne de financement participatif. Avec pas moins de 6,33 millions de dollars récoltés, soit la campagne la plus financée à l’époque, Shenmue 3 aurait initialement du sortir en 2017. Mais l’annonce de la reprise du développement, les difficultés et retours rencontrés, auront eu raison des premières séquences de jeu dévoilées. Il faut dire que ce n’était pas hyper rassurant, même si, la technique ne fait pas entièrement un jeu (mais qu’est-ce que c’était pas terrible quand même…).

Accordons toutefois à Shenmue 3 le bénéfice du doute. S’il est périlleux d’annoncer sa date de sortie avec un an d’avance, le choix du moment est purement stratégique puisqu’il se fait à l’occasion de la sortie du remaster HD sur PlayStation 4 dont il est question dans ce test. Alors nostalgie mise de côté, est-ce que ce portage mérite vraiment le détour ? Si les anciens apprécient pouvoir remettre la main sur ces deux opus et également en faire une pièce de leur collection, la douche est plus froide pour les joueurs plus jeunes. La faute à un manque, voire une absence totale de motivation et travail. Mais qui faut-il tenir pour responsable ?

Une chose est sûre, il ne suffit pas simplement de reprendre une icône du jeu vidéo, d’y ajouter une option 16/9 et des graphismes lissés pour en faire un vrai remaster. Surtout quand on sait qu’un certain Yakuza 2 Kiwami n’a pas subi le même lifting entre sa version PlayStation 2 et PlayStation 4. Alors, pourquoi avoir imposé ce sort à Shenmue 1 & 2, ne pas avoir retravaillé la maniabilité au profit des deux sticks analogiques ? Pourquoi avoir une compression sonore d’antan et constate-t-on les mêmes ralentissements dans certaines zones du jeu ? Pourquoi ces bugs ? Saluons toutefois les efforts de traduction ainsi que la quasi absence de temps de chargement qui permettent d’apprécier un peu plus cette aventure.

Finalement, on a un peu le sentiment que ce remaster se contente un peu du minimum… Et c’est quand même dommage. Même si le jeu laisse toujours la même empreinte qu’à l’époque, et que cela fonctionne avec nous, on regrette l’absence de certaines modifications avec le temps. À la limite, nous préférons amplement refaire l’expérience sur notre bonne vieille Dreamcast plutôt que de constater le manque de gain ici. Je n’apprécie personnellement pas critiquer un jeu qui m’a émerveillé il y a maintenant environ une vingtaine d’années, et même si mon côté fanboy pourrait avoir raison de ces défauts, je ne peux m’empêcher de penser que c’est dommage d’avoir autant négligé ce portage.

Test réalisé à partir d’une version presse sur PlayStation 4

Notre avis

6.5
L'arrivée de ce remaster HD est l'occasion pour les nouveaux comme les anciens de redécouvrir le chef d'oeuvre que fut Shenmue à l'époque. Malheureusement l'intérêt de ce portage de la part de son éditeur SEGA est à la hauteur de son résultat. À travail minimum l'on récolte le salaire minimum... Inutile de se précipiter si vous possédez déjà les opus originaux, quant aux plus nouveaux il faudra faire abstraction de nombreux défauts pour profiter pourtant de l'histoire de Ryo Hazuki.
5 Avis d'utilisateur
NOTRE AVIS 6.5

Les plus

Les temps de chargement quasi inexistant, la localisation (voix japonaise, texte français), le côté nostalgique (le jeu était vraiment innovant à l'époque).

Les moins

Pas vraiment une refonte HD mais un portage à la va-vite, une maniabilité qui a très mal vieilli, les mêmes chutes de framerate qu'à l'époque, un certain nombre de bugs...

Commentaires