Accueil»Jeux vidéo»Test Kirby Star Allies : l’ami des (tout) petits, sur Nintendo Switch

Test Kirby Star Allies : l’ami des (tout) petits, sur Nintendo Switch

Kirby déboule (rose) sur Nintendo Switch

La Nintendo Switch a connu une année faste en 2017, avec la présence d’un tout nouveau Zelda : Breath of the Wild inédit (sur bien des points) dès son lancement, sans oublier un certain Super Mario Odyssey lancé en fin d’année. En 2018, Nintendo promet évidemment de rassasier à nouveau la soif des joueurs, et a d’ores et déjà lancé Dragon Quest Builders, sans oublier Bayonetta 2. Aujourd’hui, c’est au tour de Kirby, l’indémodable boule rose lancée pour la première fois en 1993 sur NES, de débarquer sur la console nomade de Nintendo, avec un épisode Star Allies très orienté multijoueur.

 Kirby-star-allies test

Rien ne va plus à DreamLand, de mystérieux coeurs sombres sèment chaos et désolation sur leur passage. Heureusement, notre cher Kirby bénéficie d’un tout nouveau pouvoir, celui de lancer un coeur (d’amour) sur un ennemi pour aussitôt enrôler celui-ci dans sa team. Cela, combiné au célèbre appétit de la petite boule rose, va permettre à Kirby de partir à l’aventure, avec la possibilité d’enrôler jusqu’à 3 amis dans sa nouvelle quête.

Kirby champion de l’amour !

En effet, Kirby Star Allies met assez largement en avant le côté coopération de cet opus. Concrètement, le jeu permet de retrouver les mécaniques propres à Kirby (aspiration d’ennemi, copie de pouvoir, planer dans les airs, glissade…), avec toutefois ce nouvel aspect d’enrôlement via la touche X, permettant de lancer un coeur sur celui ou celle que l’on souhaite recruter. Ce dernier va alors venir se battre fièrement aux côtés de Kirby, avec ses propres pouvoirs, avec en prime la possibilité d’effectuer des combinaisons, pour aboutir sur des super-pouvoirs inédits.

En effet, il suffit par exemple de disposer d’un lasso, d’un sabre, d’un yo-yo ou autre, et de presser la touche Haut pour demander de l’aide. Là, un ami pourra enflammer, électrifier ou même glacer l’arme en question, permettant d’en augmenter la puissance, mais aussi de déclencher certains mécanismes, et accéder à des zones secrètes. Sympa ! Il arrivera également parfois que le quatuor ait à s’unir pour former un cercle d’amis ou un pont d’amis. Ces phases sont très simples, très scriptées, mais restent néanmoins agréables, tout comme certains ennemis qui disposent de capacités uniques.

 Kirby-star-allies test

Attention toutefois, malgré son orientation multijoueur, Kirby Star Allies peut parfaitement être joué en solo, et c’est alors l’IA (plutôt bien géré d’ailleurs) qui se charge de seconder le joueur. Bien sûr, à tout moment, un joueur humain peut entrer (et sortir) dans la partie, pour seconder le premier joueur, le seul qui pourra prétendre à incarner Kirby. A quatre joueurs, le jeu offre une vraie convivialité, avec quelques passages où il faudra savoir s’entraider et communiquer un minimum pour progresser. Pas de panique toutefois, Kirby Star Allies est pensé pour offrir une expérience de jeu très accessible… carrément trop en fait.

Trop facile ce Kirby ?

En effet, si la licence Kirby n’a jamais été réputée pour sa difficulté, force est d’admettre que cet opus Star Allies pousse le curseur encore un peu plus haut en terme d’accessibilité. Pour faire simple, lors de notre périple, nous n’avons pas perdu la moindre vie… et nous avons pu en collecter près d’une centaine. Il arrivera parfois que l’IA finisse par succomber, mais les objets de soin sont ultra nombreux, et le fait d’évoluer à quatre permet d’éradiquer les ennemis (y compris les boss) en un temps record. A ce sujet, difficile de ne pas tiquer face à une action parfois assez brouillonne à l’écran, limite illisible.

 Kirby-star-allies test

Techniquement, Kirby Star Allies est très mignon, très coloré, mais cappé à 30 fps. Certes, cela n’est pas forcément choquant, mais combiné à la lenteur global du jeu, cela donne l’impression d’avoir un Kirby un peu mou du genou quand même. En ce qui concerne les « énigmes », le fait d’évoluer à 4 permet bien sûr quelques épreuves de coordination et/ou de logique, mais là encore, l’ensemble est d’une simplicité déconcertante, lorsqu’un indice visuel (désactivable via les options toutefois) ne vient pas carrément vous expliquer la solution d’emblée…

Cette simplicité enfantine impacte évidemment sur la durée de vie du jeu, et seulement quelques heures suffisent à voir le fin mot de l’histoire. On prend quand même un petit plaisir à retrouver Kirby et sa clique, à tester divers pouvoirs/personnages, à affronter quelques boss emblématiques de la saga, mais la lenteur générale et la facilité déconcertante du jeu n’impose pas le moindre challenge, ce qui décontenancera forcément les joueurs un minimum aguerris. Au final, Kirby Star Allies est une jolie promenade, à effectuer de préférence avec quelques amis, ou avec toute la famille, y compris le petit dernier.

Notre avis

6.5
Certes, Kirby n'a jamais été un modèle de challenge ou de difficulté, mais ce Star Allies joue un peu trop la carte de l'accessibilité à nos yeux. La balade proposée reste agréable, avec une vraie convivialité, des pouvoirs amusants et une accessibilité qui permet aux plus jeunes de s'amuser avec leurs parents, mais ces derniers regretteront forcément le manque total de challenge, et le côté un peu mollasson de l'ensemble. A cela s'ajoute quelques niveaux peu inspirés et quelques séquences assez illisibles, sans compter une durée de vie forcément très courte. Bref, un Kirby Star Allies gentillet, mais qui ne fera pas date dans l'histoire de la saga contrairement à d'autres opus comme Return to Dream Land (Wii), Au Fil de l'Aventure (Wii), The Amazing Mirror (GBA), sans oublier bien sûr les opus fondateurs sur NES et GameBoy.
11 Avis d'utilisateur
Notre Avis 6.5

Les plus

Kirby, toujours champion de l'amour. Le multi à 4 joueurs, simple et convivial. La combinaison de pouvoirs. Accessible aux plus petits.

Les moins

Assez mou du genou. Bien trop facile... Quelques soucis de lisibilité parfois. Pas très inspiré globalement.

Commentaires