Accueil»Jeux vidéo»Test Ikaruga : le shoot’em up de légende enfin sur Nintendo Switch !

Test Ikaruga : le shoot’em up de légende enfin sur Nintendo Switch !

Ikaruga trouve sa place sur Nintendo Switch

Initialement lancé sur arcade puis porté sur Dreamcast, l’excellent Ikaruga, mis au point par Treasure (à l’origine entre autres de Gunstar Heroes, Radiant Silvergun, Gradius V ou encore Sin & Punishment) a déjà connu la joie de la modernité, avec une première adaptation sur Nintendo GameCube (via Atari) sans oublier une disponibilité numérique sur Xbox 360 (compatible Xbox One pour ceux que ça intéresse). Aujourd’hui, ce même Ikaruga, qui fait office de référence pour bon nombre de joueurs, est disponible sur Nintendo Switch, via l’eShop.

Test-Ikaruga Nintendo-Switch

Pour les néophytes, il faut savoir que Ikaruga est un shoot’em up à défilement vertical, avec un vaisseau qui joue sur les polarités énergétiques, en devenant noir ou blanc via la simple pression d’un bouton. Ainsi, les balles de la même couleur que le vaisseau peuvent être absorbées, tandis que la couleur opposée fera aussitôt exploser le vaisseau. Cette mécanique de changement de polarité est au coeur même du gameplay et le fondement de sa conception scénique et ennemie. Aussi, un ennemi touché par un tir de couleur opposée sera détruit deux fois plus rapidement, mais s’il est détruit par un tir de même couleur, il libérera un paquet de balles en direction de l’Ikaruga que celui-ci pourra absorber. En absorbant des balles, le joueur peut augmenter une énergie, qui pourra être libérée sous la forme d’une rafale de rayons destructeurs.

Une mécanique plutôt simple en apparence, mais qui demande rapidement une gestion des polarités assez impressionnante, notamment si l’on souhaite également exploser les scores. Pour cela, il faudra non seulement surveiller sa polarité, mais aussi essayer de détruire successivement trois vaisseaux de la même couleur, ce qui crééra une « chain« . En multipliant les « chains« , on fait gonfler son multiplicateur de score de manière considérable. Bien sûr, il est également possible de jouer de manière un peu plus basique, mais il sera alors presque impossible de prétendre à autre chose qu’un vilain rang C en fin de mission. Peu importe la manière dont il est joué, Ikaruga propose un vrai plaisir de jeu, pour les néophytes, comme pour les habitués du genre.

Ikaruga Switch

Au lancement, cette version Nintendo Switch d’Ikaruga est une légère variante de celle déjà proposée sur Dreamcast et/ou sur Xbox Live. Les menus sont légèrement revisités, tout comme l’interface par défaut, qui peut être largement personnalisée par le joueur. La bonne nouvelle, c’est qu’en passant par les options, on peut également opter pour un affichage vertical, permettant de profiter d’un meilleur confort de jeu, pour peu que l’on dispose d’un moniteur pivotant… ou que l’on place simplement sa Switch à la verticale lors d’une session mode nomade !

Ikaruga Switch

La jouabilité reste en revanche identique et très précise ici, que l’on joue via la manette Pro Controller ou directement via les joy-con, un très bon point, tant la précision est un facteur clé dans Ikaruga. En ce qui nous concerne, on a simplement noté de très rares loupés dans les hitbox au niveau des ennemis, ainsi qu’une section sonore qui manque un peu de pêche, notamment si on relance la version Xbox 360 ou Dreamcast dans la foulée de cette version Nintendo Switch. Pas de ralentissement ou autre tare technique à déplorer, hormis bien sûr lors de la destruction des boss.

Ikaruga-Switch-GameCube

Cette version Switch permet également de profiter d’Ikaruga avec un ami en local, et même de contrôler deux vaisseaux en même temps via les deux joy-con si le coeur vous en dit. Le jeu offre aussi la possibilité de sauvegarder ses replays, et d’accéder à des leaderboards, essentiellement pour observer à quel point on est mauvais par rapport aux meilleurs joueurs du monde. L’autre bonne nouvelle, c’est que cette version Switch permet évidemment de profiter d’Ikaruga en mode nomade (et en mode vertical !), ce qui est un vrai plus pour ce genre de titre qui permet d’effectuer de courtes sessions de jeu. Alors certes, l’écran de la Nintendo Switch est un peu petit parfois, mais cela n’empêche pas de profiter d’une excellente expérience de jeu.

Notre avis

9.0
Inutile de faire durer le suspense, oui, Ikaruga sur Nintendo Switch tient toutes ses promesses ! Non seulement le jeu est identique aux versions déjà disponibles ailleurs (hormis côté audio, avec un certain manque de pêche général ici), mais en plus le jeu peut s'apprécier en mode nomade, avec la possibilité d'opter pour le mode vertical pour retrouver de pures sensations arcade. Evidemment, le titre ne s'adresse pas à tout le monde, mais quel plaisir de pouvoir profiter de ce bijou d'antan n'importe où, n'importe quand et avec n'importe qui.
22 Avis d'utilisateur
Notre Avis 9.0

Les plus

Une adaptation très réussie. Jouer en tabletop en mode vertical ! Le système de jeu extraordinaire. Une marge de progression énorme. Un gameplay d'une précision/technique impeccable. Ces boss toujours aussi phénoménaux.

Les moins

L'écran de la Switch, forcément un peu trop petit pour certains yeux. Un chouia court (5 niveaux). La section audio, qui manque de punch ici.

Commentaires