Accueil»Jeux vidéo»Test Blossom Tales : The Sleeping King, l’autre Zelda de la Nintendo Switch

Test Blossom Tales : The Sleeping King, l’autre Zelda de la Nintendo Switch

L’autre Zelda de la Nintendo Switch

Disponible sur Steam depuis quelques mois, l’intrigant Blossom Tales : The Sleeping King est disponible depuis quelques jours maintenant sur la Nintendo Switch. Un titre qui se veut un hommage appuyé à l’époque NES/SNES d’une légende de chez Nintendo : The Legend of Zelda. Dans Blossom Tales, le joueur incarne Lily, une jeune chevalière de la Rose, qui va devoir tout faire pour briser la malédiction qui a plongé le roi Orchid dans un profond sommeil. Une malédiction lancée par le mage Crokus, le propre frère du roi, preuve une nouvelle fois que les valeurs familiales, c’est un peu comme le jeu vidéo, c’était mieux avant.

Test Blossom Tales Nintendo Switch

Dès les premières secondes de jeu, on sent toute l’inspiration Zeldaesque dans ce Blossom Tales. Difficile en effet de ne pas faire le lien avec le célèbre jeu de Nintendo, tant les similitudes sont flagrantes ici, et parfaitement assumées. Toutefois, si les premières minutes de jeu font craindre à une pâle copie, le jeu parvient rapidement à happer le joueur, avec quelques nouveautés bien senties, mélangées à des mécaniques de gameplay d’antan, sans oublier une narration assez atypique, et franchement très réussie.

Au départ armée d’une petite épée, notre fière Lily verra rapidement son inventaire s’étoffer, avec l’arrivée de l’arc, des bombes, du boomerang… Comme dans un Zelda old-school, on retrouve ça et là quelques murs fissurés, des interrupteurs à déclencher à distance, des touffes d’herbe qui renferment une cave secrète… Blossom Tales : The Sleeping King propose ainsi un monde plutôt vaste, découpée en divers villages/territoires, et chaque nouvel item permettra d’explorer une nouvelle zone. Bien sûr, il faudra également se frotter à quelques boss, à condition de venir à bout des pièges disséminés dans les différents donjons.

Graphiquement, Blossom Tales : The Sleeping King adopte une teinte très rétro, avec toutefois ce côté « moderne » qui caractérise bon nombre de titres actuels. Quelques effets sont ainsi plutôt réussis, et le rendu NES/SNES est très agréable, même si on aurait apprécié certains détails supplémentaires, ou même pouvoir activer un filtre de type scanline pour parfaire le côté « retro ». Rien à redire en revanche niveau maniabilité, avec un jeu qui se parcourt sans le moindre accro, que l’on joue au stick analogique ou à la croix directionnelle.

Côté difficulté, on est (heureusement) loin du côté coriace d’un Zelda NES, et le jeu se rapproche davantage de la version SNES des aventures de Link. Outre les différents donjons à explorer, Lily est évidemment libre de discuter avec les différents PNJ, sachant que certains lui confieront quelques quêtes et autres défis qui permettront parfois de mettre la main sur de précieux quart de coeur, mais aussi sur des items particulièrement intéressants. Au total, Blossom Tales : The Sleeping King propose 5 donjons, et de nombreuses mini-quêtes, si bien que le jeu nécessitera environ 12 heures de votre temps pour être bouclé, si l’on est du genre à traîner un peu entre deux donjons (ce que l’on vous conseille).

Au final, si le titre pouvait (à juste titre) faire craindre à un vil plagiat de The Legend of Zelda, Blossom Tales : The Sleeping King parvient à s’offrir une vraie identité, tout en multipliant les clins d’oeil et autres hommages aux titres du temps jadis. Difficile en effet de nier l’admiration des développeurs pour les jeux d’aventures old-school. Enfin, l’autre élément très marquant de ce Blossom Tales, c’est sa narration, avec une histoire contée par un grand-père à ses deux petits-enfants, qui permettra parfois au joueur de modifier le cours de son aventure. Bref, un très bel hommage, et une excellente manière de passer d’excellentes heures de jeu sur sa Nintendo Switch.

Notre avis

8.0
En s'inspirant (très) fortement de The Legend of Zelda, Blossom Tales : The Sleeping King s'adjuge aussitôt un certain capital sympathie. Emprunt à la fois du tout premier Zelda NES et de Link to the Past, le jeu multiplie les références, sans toutefois constituer une copie sans la moindre personnalité. Le jeu est joliment construit, avec ces bonnes vieilles mécaniques old-school, sans oublier une maniabilité impeccable. On pourra toujours tiquer face à des graphismes un peu simplistes et une durée de vie un poil courte, mais l'ensemble se parcourt avec grand plaisir du premier au dernier tableau, avec en prime une narration originale et réussie et ce délicieux parfum des années 80/90.
26 Avis d'utilisateur
Notre Avis 8.0

Les plus

Un bel hommage à The Legend of Zelda. Pas mal de bonus cachés. Des mécaniques de jeu old-school. La maniabilité impeccable. Ce doux parfum 80/90's. Un jeu intégralement en français !

Les moins

Graphiquement un poil paresseux. Pas forcément très long, ni très dur.

Commentaires