Accueil»Jeux vidéo»Test Wild Guns Reloaded : le mythique shoot SNES sur PS4 !

Test Wild Guns Reloaded : le mythique shoot SNES sur PS4 !

La PS4 en mode Super Nintendo !

Wild Guns : une version Reloaded sur PS4

Il y a un peu plus d’une vingtaine d’années maintenant, les consoles 16 bits permettaient de profiter, à la maison, de l’adaptation de certains hits des salles d’arcade. Parmi ceux-ci, l’excellent Sunset Riders, le non moins fabuleux Turtles in Time, les Street Fighter, OutRun et autres Mortal Kombat… En 1994, la Super Nintendo a également proposé un jeu atypique, de type western-science-fiction, avec Wild Guns. Un shoot 100% arcade, jouable à deux en simultané, qui revient donc en cette fin d’année 2016 sur PlayStation 4, avec la mention Reloaded.

Wild Guns PS4 boite

Concrètement, il s’agit de retrouver l’essentiel de ce bon vieux Wild Guns, avec se feeling très arcade des « nineties« , le tout, avec quand même ce qu’il faut de relifting graphique et de nouveautés pour justifier cette mention Reloaded. Ceux qui ont connu le jeu d’antan se souviennent certainement de ce gameplay atypique, qui demande au joueur de déplacer à la fois le personnage, mais aussi le viseur à l’écran, en incarnant au choix le vaillant Clint ou la douce Annie. Il va falloir ainsi évoluer de manière horizontale en ce qui concerne les déplacements, et viser les ennemis qui se trouvent en arrière-plan. Bien sûr, le gameplay fourmille de petites subtilités, à commencer par la possibilité de figer le personnage lorsque l’on tire, d’effectuer des esquives, de lancer des bombes pour nettoyer l’écran, de dénicher des armes/objets cachés dans les zones…

Evidemment, cette version Reloaded permet bel et bien de retrouver Clint et Annie, mais on peut également découvrir deux nouveaux venus, à savoir l’imposante Doris, ainsi que Bullet… un teckel ! Ce dernier est accompagné d’un petit drone volant qui se chargera d’ouvrir le feu sur l’ennemi, tandis que Doris se veut plus puissante, avec des attaques à la dynamite qui peuvent être chargées (comme le lasso), mais également un peu plus lente. A noter également que le chien Bullet peut se déplacer tout en tirant, contrairement à Clint et Annie, avec un curseur de visée plus étendu qui plus est, le drone qui l’accompagne se chargeant d’arroser copieusement la zone. En fonction des héros, on bénéficie réellement de plusieurs styles de jeu bien distincts, et chaque joueur trouvera forcément un personnage qui lui correspond. En solo toutefois, on aura tendance à privilégier Clint ou Annie, beaucoup plus polyvalents, même si la puissance de Doris peut faire de vrais ravages. Si le jeu est parfaitement jouable (et kiffable) en solo, c’est avec au minimum 1 ami (doué) que Wild Guns prend une autre ampleur. Soulignons que le jeu se veut très « old school », et ne propose pas le moindre didacticiel. A défaut de notice (le jeu étant proposé en dématérialisé en Europe), ce sera donc au joueur de découvrir les quelques subtilités propres à chaque personnage.

Malgré son gameplay assez simple, Wild Guns propose quelques subtilités pas forcément évidentes à découvrir par soi-même. Un petit « how to play » aurait été le bienvenue, notamment pour les néophytes.

Du multi local à 4 joueurs !

Bien sûr, le mode multijoueur, qui a fait dans les années 1990 les beaux jours de quelques trentenaires d’aujourd’hui, est toujours de la fête ici. Mieux encore, Natsume a profité de l’occasion pour permettre à ce Wild Guns Reloaded d’être jouable jusqu’à 4, sur une seule et même console ! Pas de mode online ici, mais uniquement du bon vieux local. Bien sûr, il sera préférable pour chaque joueur de disposer d’un certain niveau de jeu pour espérer mener le groupe à la bataille finale (sans compter les Team Life), ce Wild Guns offrant un challenge plutôt corsé, y compris en mode Easy. Un mode Normal est également sélectionnable en début de partie, tandis que le mode Hard se déverrouillera uniquement après avoir terrassé une première fois le boss final. Peu importe le mode de jeu sélectionné, dans Wild Guns, un projectile ennemi qui atteint votre personnage vous retirera systématiquement une précieuse vie. Autant dire que terminer le jeu lors d’un premier run est absolument impossible (sauf pour ceux qui connaissent le jeu par coeur évidemment), et le game over risque d’arriver très (très) vite chez certains… En ce qui concerne les sauvegardes, ces dernières sont tout simplement inexistantes, et Wild Guns Reloaded (comme l’opus SNES) débutera toujours par le niveau d’intro. Old school style baby !

Ceci est le boss du niveau Prologue…

En ce qui concerne le contenu, on retrouve une progression identique au Wild Guns original, à savoir un premier niveau obligatoire, puis 4 niveaux au choix. Pour parvenir au niveau final, il faudra venir à bout de ces 4 niveaux, mais le joueur pourra les sélectionner dans l’ordre de son choix. Forcément, en plus de nouveaux personnages, cette version Reloaded offre également deux nouveaux stages bonus, à savoir Underground, et Flying Ship, tous deux plutôt réussis et qui se fondent parfaitement dans le jeu d’origine. Esthétiquement, Natsume n’a pas souhaité révolutionner ce Wild Guns, mais simplement lui permettre de s’afficher sans bavure sur nos écrans Full HD et 4K, et le résultat est on ne peut plus réussi. Nos oreilles sont également ravies de retrouver cette bande-son si caractéristique. A noter au passage la présence d’un classement online, pour comparer ses scores avec ceux du monde entier.

Wild Guns Reloaded permet de jouer jusqu’à 4 en local, avec ici un système de Team Life, ou de vies partagées entre les joueurs

Toutefois, si Wild Guns Reloaded constitue une vraie réussite à nos yeux, le néophyte sera sans doute plus que désorienté lors du lancement du jeu. En effet, contrairement à certains jeux arcade de l’époque (type Metal Slug) ce Wild Guns n’offre pas le moindre didacticiel, ni même un simple niveau d’entrainement pour prendre en main son personnage… Le jeu place le joueur directement dans le feu de l’action, et si le niveau prologue se termine en à peine 5 minutes, certains pourront passer largement plus d’une heure à en venir à bout, à condition bien sûr de ne pas abandonner après l’énième game over face au boss (ou même avant). Sans être stratégique, le gameplay propose malgré tout quelques subtilités qu’il aurait peut-être été bon de détailler par exemple lors du choix de son personnage. Certains y verront sans doute un côté « old school » ici, et il faudra impérativement passer par quelques phases de « die and retry » pour passer ce fichu niveau qui paraissait impossible il y a encore quelques minutes/heures/(jours?). Une progression à l’ancienne finalement, qui procure toujours cet immense sentiment de satisfaction lorsque l’on parvient enfin au bout du stage. Enfin, côté durée de vie, ce Wild Guns Reloaded se boucle en un peu plus de 30 minutes, mais on y reviendra fréquemment pour améliorer son score, pour tenter de one-crediter le mode Hard, ou simplement pour passer du bon temps, seul ou entre amis.

Version boite ou version démat’ uniquement ?

Pour ceux qui se posent la question, en Europe, ce Wild Guns Reloaded est disponible uniquement depuis la boutique PS Store, au format dématérialisé donc. Pour les allergiques au format digital, ou simplement pour ceux qui souhaitent s’offrir ce Wild Guns Reloaded au format boite (histoire de le ranger fièrement à coté de l’opus Super Nintendo), c’est possible, mais il faut alors se tourner du côté de l’import US. En France, le jeu est proposé au prix de 29,99 euros en version digitale, la version boite étant proposée au tarif de 29,99 dollars outre-Atlantique. Evidemment, la PS4 n’étant pas zonée, vous pouvez parfaitement acheter ce Wild Guns Reloaded en version US, et en profiter sur votre console européenne ou japonaise. Attention toutefois à ne pas trop traîner si c’est le cas, le jeu aurait été édité à un nombre d’exemplaires relativement limité…

Test réalisé à partir d’un code review US fourni par l’éditeur, sur une PS4 Pro.

Notre avis

8.5
Quel plaisir de retrouver ce Wild Guns sur nos PS4, avec une version Reloaded parfaitement adaptée à nos écran HD/4K. On retrouve ainsi le look, la bande-son et les sensations d'antan, avec en prime l'ajout de deux nouveaux personnages, deux niveaux inédits, et la possibilité de jouer à 4 en local. Les "anciens" seront clairement aux anges, mais les néophytes risques de se heurter à une difficulté assez inhabituelle de nos jours (mais néanmoins domptable), et l'absence totale du moindre didacticiel, pour un apprentissage "à la dure" uniquement.
13 Avis d'utilisateur
Notre Avis 8.5

Les plus

Un Wild Guns toujours aussi fun. De l'action non-stop. Deux nouveaux personnages. Deux niveaux inédits. Un mode coopération en local à 4 joueurs. Les variations de gameplay en fonction des personnages. Un pur jeu d'arcade old school sur PS4 !

Les moins

Pas de mode online. Aucun didacticiel ou autre "how to play". Pas très accessible aux néophytes. Un côté old school qui en fera rager plus d'un. Disponible en démat' uniquement en Europe, et en boite aux Etats-Unis... Le prix de lancement : 29,99 euros...

Commentaires