Accueil»Lifestyle»IndigoWeel : le vélo en libre-service et sans borne aussi à Lyon

IndigoWeel : le vélo en libre-service et sans borne aussi à Lyon

IndigoWeel débarque à Lyon !

Le marché du vélo en libre-service n’est pas une nouveauté en soi, et si Paris roule en Vélib’, la ville de Lyon a opté pour sa part pour le Vélo’v, avec pas moins de 339 stations en service à ce jour. Un système très avantageux pour les citadins qui n’ont alors aucunement besoin de sortir leur voiture du garage, et qui peuvent emprunter un vélo avec bien sûr l’obligation de stationner ce dernier dans une borne lors du retour. Aujourd’hui, un nouvel acteur arrive à Lyon, IndigoWeel, qui se veut un vélo à la fois chic et facile à utiliser.

Le groupe français IndigoWeel débarque donc dans la capitale des Gaules, avec toujours le même système de fonctionnement. Il suffit ainsi de télécharger l’application dédiée sur smartphone, qui va permettre de déverrouiller les vélos géo-localisés via un système de QR Code. La grande originalité de IndigoWeel, c’est évidemment son fonctionnement « sans borne ». De ce fait, « Une fois son trajet terminé, il suffit à l’utilisateur de se garer dans une zone appropriée et verrouiller le cadenas. Les vélos sont géolocalisés et disponibles via l’application dédiée dans une zone que l’on peut étendre et contrôler. » Pour le groupe, il s’agit ici d’apporter une réponse de proximité et complémentaire aux transports déjà existants. Reste à savoir maintenant si ce système IndigoWeel parviendra à faire trébucher les Vélo’v de Lyon.

Pour s’imposer, IndigoWeel promet également des vélos qui se veulent « fiables toute l’année ». On y retrouve également une selle ajustable, un système de cadenas renforcé et sécurisé, des garde-boues et une couvre-chaine pour éviter de tâcher son pantalon, des pneus dits « increvables », un panier pour le côté pratique, des freins Shimano et la possibilité d’utiliser les vélos en soirée via des feux de signalisation intégrés. Bref, un vélo solide, agréable et pratique selon les concepteurs. Côté tarifs, il est possible d’opter pour un forfait à la carte, à 0,50 euros la demi-heure, mais aussi un tarif Journée à 5 euros, sans oublier des abonnements à partir de 59 euros.

1000 km de piste cyclable à l’horizon 2020 : tel est l’objectif de la Métropole de Lyon qui a vu son trafic vélo augmenté de 10% en 2017. L’année dernière, ils étaient plus de 90 000 cyclistes à rouler dans l’agglomération. Cette nouvelle offre de mobilité de vélos en free-floating signée IndigoWeel s’ajoute au réseau de transport en commun local, tout en s’intégrant aux infrastructures et services cyclistes déjà existants. IndigoWeel précise qu’une première flotte de 1000 vélos sera déployée sur les 10 prochains jours.

Commentaires