Accueil»Avis»Test Honor 8 : le smartphone Android #ForTheBrave ?

Test Honor 8 : le smartphone Android #ForTheBrave ?

Honor 8, the new flagrance, by Honor

Il y a quelques jours maintenant, THM Magazine s’est envolé (ou plutôt « TGVisé ») vers Paris, pour assister au lancement en Europe du tout nouvel Honor 8. Pour l’occasion, le groupe Honor a déployé les très grands moyens, avec une soirée organisée au Molitor à Paris, une keynote digne des plus grands, une nouvelle ambassadrice de charme, Louane Emera (voir le compte-rendu de notre rencontre avec Louane), des bornes de démonstration pour prendre en mains le smartphone…

Test-Honor-8




Un smartphone Honor 8, déjà disponible en Asie depuis quelques semaines, qui fait donc ses grands débuts en Europe, et qui se veut le nouveau « flagship » du constructeur, fidèle à son credo de vouloir proposer des smartphones haut de gamme à un tarif accessible. Ainsi, malgré sa fiche technique digne des plus grands, le nouvel Honor 8 est affiché en boutiques à partir de 399 euros, avec une capacité de stockage de 32 Go. Mais que vaut le dernier rejeton de Honor ? Eléments de réponse.

honor-8-louane-steven-wang
Louane, égérie française de la marque.

D’un point de vue strictement technique, le nouvel Honor 8 se veut une petite révolution chez Honor, avec un smartphone qui flirte avec le haut de gamme, grâce à une configuration musclée, à base de CPU Kirin 950 octo-core cadencé à 2,3 Ghz, mais également 4 Go de RAM, large dalle tactile 5,2″ en qualité Full HD, capteur d’empreintes digitales ou encore double capteur photo 12 mégapixels made in Sony, le tout sous Android 6.0, et enveloppé d’une belle robe de verre en Bleu Saphir, Noir Minuit et Blanc Perle.

Honor-8-Test-4

Honor-8-Test
Honor-8-Test-7

Une fois extirpé de son élégant packaging (qui prend des allures de boite de parfum), le Honor 8 charme par son look, qui affiche une très agréable finition, en plus de proposer des matériaux très travaillés, qui permettent non seulement une excellente prise en main (avec un dos en verre qui ne glisse pas), mais également un toucher très agréable, notamment au niveau de l’écran et des courbures, très propres. Evidemment, à l’oeil, on sent clairement une inspiration puisée du côté de la concurrence (et notamment du côté de l’iPhone 6 d’Apple selon nous), notamment en ce qui concerne la face avant et la section « prise jack/port USB/haut-parleur » au bas du terminal. Durant sa conférence, Honor a sous-entendu qu’Apple devrait à son tour copier le géant chinois, en ce qui concerne le double capteur photo du futur iPhone 7… de bonne guerre donc.

Honor-8-Test-5
A gauche, le nouvel Honor 8, à droite, l’iPhone 6 d’Apple

En effet, à l’arrière, cet Honor 8 se distingue non seulement par son capteur d’empreintes digitales, sur lequel viendra se positionner l’index, mais également par son système de double capteur photo signé Sony, un expert en la matière. Rien d’inédit ici puisque l’on retrouve ces mêmes lecteurs d’empreintes et capteurs à double optique ailleurs (notamment sur le Huawei P9), mais cela donne malgré tout une certaine singularité à cet Honor 8.

Un bel écrin pour un bel écran

Une fois la période « observation » terminée, il est grand temps d’illuminer la dalle tactile 5,2″ de cet Honor 8 tout neuf. Après une brève séquence de configuration, l’écran affiche enfin l’accueil du dernier-né de chez Honor, avec un écran par défaut relativement sobre, même si on retrouve dans un dossier quelques jeux Gameloft, ainsi que les applications « home made » cet Honor 8 étant doté d’Android 6.0, surplombé d’une fine couche de EMUI 4.1, le logiciel maison. Les premiers contacts sont plus que flatteurs, avec un smartphone particulièrement réactif, et des applications qui s’ouvrent instantanément.

Honor-8-Test-2

Honor-8-Test-3

Toujours aussi agréable au toucher, l’écran affiche quant à lui une excellente image, à défaut d’être vraiment éblouissante, et on apprécie encore et toujours la présence du Full HD pour cette diagonale. Bien sûr, en passant par les réglages, on pourra personnaliser son affichage, en réglant la luminosité, mais aussi la température des couleurs… Côté réactivité, le Honor 8 joue dans la cours des grands, avec un retard de 34 ms seulement.

Honor-8-Test-6
Avec son écran de 5,2″, le nouvel Honor 8 est un chouia plus grand que l’iPhone 6

A partir de ces mêmes réglages, on pourra aussi paramétrer le lecteur d’empreintes digitales, qui permet de déverrouiller le smartphone bien sûr, mais aussi d’assigner diverses tâches, comme lancer telle ou telle application ou encore ouvrir l’appareil photo en un clin d’oeil. Pour cela, on pourra déterminer l’action à effectuer pour un appui long ou encore un double-clic, car oui, le lecteur d’empreintes du Honor 8 peut aussi agir comme un bouton classique. Top ! A ce niveau, on ne peut qu’être bluffé par la réactivité de ce lecteur d’empreintes digitales, particulièrement efficace. Côté stockage, si le Honor 8 est vendu en tant que « 32 Go », il convient de noter que ce dernier ne propose en sortie de boite que 24 Go réellement exploitables par l’utilisateur. On peut également augmenter l’espace via carte microSD au besoin.

Honor 8 fingerprint 2
Honor 8 fingerprint
Honor 8 fingerprint 3

En ce qui concerne son utilisation générale, le Honor 8 profite évidemment de sa configuration musclée pour permettre une interface fluide et sans le moindre accroc. Les réglages permettent de peaufiner (presque un peu trop d’ailleurs…) les fonctionnalités du smartphone et c’est un réel plaisir que de manipuler le dernier-né de la gamme Honor. On notera simplement une petite tendance à la surchauffe lors de l’utilisation des applications un peu gourmandes. En revanche, on aurait apprécié la présence d’un mode « Double Tap to Wake » ici, pour rallumer l’écran du smartphone via un simple double clic sur l’écran. Ainsi, pour allumer l’écran lorsque le smartphone est posé sur une table (pour voir l’heure par exemple), il faut impérativement appuyer sur le bouton de veille sur le côté, et taper le code PIN si vous souhaitez accéder à votre écran d’accueil, le capteur d’empreintes étant situé à l’arrière…

Honor 8 stockage

Une section photo qui (re)voit double !

Côté photo, ce nouvel Honor 8 se pare donc d’un système à double capteur 12 mégapixels signé Leica Sony, avec toujours un capteur RGB et un second monochrome. Un système qui permet selon Honor de bénéficier d’un meilleur rendu de la luminosité, tout en offrant des clichés globalement plus nets. Dommage toutefois de ne pas retrouver ici le mode Monochrome du Huawei P9. Côté vidéo, le Honor 8 fait l’impasse sur le rendu Ultra HD 4K, pour se concentrer sur du bon vieux Full HD à 60 images/seconde.

Test-Honor-8-capteur-photo
Le double capteur photo (2 x 12 mégapixels) à l’arrière, ainsi que le capteur d’empreintes digitales

A l’instar du reste de cet Honor 8, on peut largement personnaliser l’expérience Photo à partir des réglages. Globalement, l’ensemble permet de profiter de résultats très satisfaisants en mode Auto, mais un swype vers la droite et/ou la gauche de l’écran permettra de peaufiner les options, ou opter pour un mode prédéfini comme Embellissement, Ralenti, Gourmet, HDR… Bonne nouvelle pour les puristes, le Honor 8 offre également un mode Manuel, qui va permettre de jouer (facilement) sur les réglages de l’appareil photo (ISO, ouverture, etc etc….) pour un résultat plus précis encore, à condition bien sûr de s’y connaitre un minimum.

Fiche-Technique-Honor-8

En ce qui concerne la section purement Téléphonie, cet Honor 8 fait évidemment le job, avec une interface assez épurée dans l’ensemble, mais néanmoins largement personnalisable pour qui souhaite afficher les photos de ses contacts ou attribuer telle ou telle sonnerie. L’écran est parfaitement lisible, les conversations sont nettes et précises, et l’accroche réseau ne pose pas le moindre souci. A ce sujet, le Honor 8 peut être utilisé en mode Dual Nano SIM, ou en Nano SIM + microSD.

Durant notre test, nous avons simplement observé quelques faiblesses/errances parfois de la part du module GPS, mais rien de bien grave dans l’ensemble. Malgré son format 5,2″, le Honor 8 peut s’utiliser à une main (à condition de bien positionner ses doigts bien sûr), et sa conception n’impose pas forcément l’utilisation d’une coque, même si Honor propose une coque transparente et assez discrète plutôt bien conçu, qui ne dénature en rien le design du smartphone (contrairement à une coque silicone officielle Apple pour iPhone 6 par exemple….). Enfin, côté autonomie, le nouvel Honor 8 embarque une batterie de 3000 mAh, et permet allègrement de tenir une journée d’utilisation intensive. Bien sûr, on pourra opter pour diverses options de type « éco-utilisation » pour prolonger la durée de l’autonomie.

Notre avis

8.5
Affiché à partir de 399 euros, le nouvel Honor 8 est un excellent smartphone, pour qui recherche de très bonnes performances globales, une finition de qualité et un smartphone agréable à manipuler. Certes, on est encore un cran en-dessous des géants du secteur, mais on est ici en présence d'un smartphone proposé à moitié prix par rapport à cette même concurrence. Malgré quelques "défauts" (absence de double tap, section photo très convaincante, mais pas révolutionnaire...), le nouvel Honor 8 est plus que charmant, et fera indéniablement le bonheur de ses propriétaires.
285 Avis d'utilisateur
Notre Avis 8.5

Les plus

Un smartphone au design léché. Des matériaux agréables à l'oeil et au toucher. Une configuration musclée, et donc des performances au top. Le capteur d'empreintes ultra-véloce, couplé à un déverrouillage éclair. Le port USB Type-C. Le prix.

Les moins

Un look très (trop ?) inspiré de l'iPhone 6. Un processeur qui surchauffe un peu. La section Photo, réussie mais pas aussi renversante qu'escomptée. Un capteur d'empreintes véloce certes, mais inaccessible lorsque le smartphone est à plat. Pas de Double Tap...

Commentaires