Accueil»Autos»Essai Volkswagen T-Roc : Roc(k)-star ?

Essai Volkswagen T-Roc : Roc(k)-star ?

Une gamme étendue

Avec près d’une vente sur trois, les SUV ont le vent en poupe. Les constructeurs ne peuvent plus passer à côté de cet engouement et multiplient donc les propositions sur le marché. Tandis que certaines marques lancent leur tout premier SUV, d’autre comme Volkswagen complète leur gamme. Avec le nouveau T-Roc, le constructeur allemand compte désormais 3 SUV en France avec le Tiguan et le Touareg. Positionnement inédit, le Volkswagen T-Roc n’entre pas en concurrence avec les Peugeot 2008 ou Renault Captur mais plutôt face aux Opel Mokka X ou Mini Countryman. Fun, moderne et technologique, ce nouveau Volkswagen T-Roc est-il la nouvelle roc-star du constructeur ?

Un style moderne et jeune

En regardant les dernières productions de Volkswagen, force est de constater que le constructeur prend des risques en modernisant et en rajeunissant sa gamme. Le Volkswagen T-Roc ne déroge pas à la règle et nous sommes face à un SUV de 4,23 m au look jeune, moderne et sportif.

La face avant massive exprime toute la robustesse du nouveau Volkswagen T-Roc. Le jonc chromé englobe à la fois la calandre et les feux lui donnant un style unique et charismatique. Pour renforcer les codes du SUV, la signature lumineuse LED sur les versions hautes trône au milieu du bouclier un peu à l’instar de puissant anti-brouillard.

Le profil est tout aussi musclé avec des lignes sculptées et son pli très marqué sur la ceinture de caisse. Les hanches sont plus prononcées et la custode arrière se termine en aileron de requin. Terminons le tour du propriétaire sur ce nouveau Volkswagen T-Roc avec une partie arrière expressive bien qu’un poil trop chargée.

Le Volkswagen T-Roc joue la carte de la personnalisation avec pas moins de 11 teintes de carrosserie et 4 pour le toit. De quoi composer votre T-Roc selon vos envies et ne pas avoir le même que le voisin, plutôt bien vu ! Notre coup coeur : carrosserie jaune curcuma + toit noir pour le fun ou bien gris indium + toit noir pour une touche sport chic !

Le nouveau Volkswagen T-Roc peut compter sur son style extérieur qui frôle le sans-faute pour séduire. Reprenant tous les codes des SUV, il est le bon équilibre entre le sérieux germanique et la touche d’originalité qui manquait tant à Volkswagen. Le Volkswagen T-Roc est donc au croisement des conducteurs qui seront à la recherche d’une voiture fun, mais aussi d’un véhicule sérieusement construit et de standing.

Style inside

A bord le Volkswagen T-Roc cultive son esprit jeune et sa modernité tout comme la dernière Polo. Toujours aussi bien construit et assemblé, l’habitacle du T-Roc respire le sérieux et la qualité. A un détail près puisque vous ne trouverez pas un seul plastique moussé à l’intérieur. Choix étonnant pour un constructeur qui se prétend généraliste haut de gamme. Et encore plus surprenant puisque la nouvelle Volkswagen Polo profite d’une planche de bord moussée. En soi, les plastiques sont agréables au toucher et de bonne qualité rien de dramatique non plus.

Passé cette déception, c’est la sensation d’espace qui domine à bord. Que ce soit aux places avant et arrière, vous vous y sentirez parfaitement à l’aise. Les personnes de plus d’1,80 mètre profiteront d’une garde au toit généreuse, et cela, malgré la présence du toit ouvrant panoramique. Seul le passager du milieu devra composer avec une place à l’assise dure et avec un tunnel de transmission imposant. Sinon notons le bon confort global des sièges à bord de ce Volkswagen T-Roc.

Une fois correctement installé, c’est l’occasion de profiter de la présentation intérieure plutôt réussie. Très horizontale, la planche de bord moderne intègre un écran tactile connecté de 8 pouces à l’interface fluide et réactive, une référence. Le Volkswagen T-Roc embarque de série ou en option l’active info display de 10 pouces en lieu et place des traditionnels compteurs.

Côté rangement, le strict minimum est là. Vous pourrez compter sur une boîte à gants à la contenance correcte, des bacs dans les portières avant et arrière … et c’est à peu près tout. Même le rangement sous l’accoudoir central nous a paru juste en volume.

Côté équipement, le Volkswagen T-Roc se place en haut de la catégorie en termes de technologie embarquée. De série ou en option, on peut compter sur le régulateur de vitesse adaptatif, l’aide au maintien dans la voie, le détecteur d’angle mort avec assistant de sortie de stationnement, la reconnaissance des panneaux de signalisation ou encore la gestion automatique des feux de route.

Des aides à la conduite qui en font un SUV moderne et à la pointe de la technologie. Des éléments nécessaires pour justifier son positionnement auprès des jeunes et ayant un pouvoir d’achat supérieur à la normale. Effectivement cela à un coût pour s’offrir le Volkswagen T-Roc, comptez entre 21 990€ et 38 590€.

Dynamisme et plaisir

Avec un look sympa et des technologies au top, le Volkswagen T-Roc frise le sans-faute. Reste à voir comment il se comporte sur la route. A son lancement, le T-Roc est proposé avec 6 motorisations : trois essence TSI de 115, 150 et 190 ch et les mêmes puissances pour les trois diesel TDI. Une sélection large pour séduire un grand nombre de clients potentiels.

Durant nos essais, nous avons pris en main la version TDI de 150 ch et le TSI de 190 ch tous deux associés à la boite automatique DSG et la transmission intégrale. Autant le dire de suite, ces deux moteurs conviennent à merveille au tempérament de ce Volkswagen T-Roc. Souples et performants, ils distillent un dynamisme très appréciable à ce SUV. Et tant mieux puisque le T-Roc se montre dynamique et agile à son volant. Confortable, il contient aussi ses mouvements de caisse sur les routes sinueuses lors de notre parcours. La direction légère aux premiers abords peut être corrigée avec le mode de conduite « sport ».

Très homogène dans son comportement, le Volkswagen T-Roc est un bon compagnon de route que ce soit en ville ou sur des parcours autoroutiers. Pour coller au mieux à la personnalité de ce T-Roc, nous vous conseillons le TSI 190 ch performant et très souple. Bien aidé avec la boite automatique DSG, il ne semble jamais manqué de souffle grâce à ses 320 Nm de couple dès 1 500 tr/min.

Bien que livré en 4 roues motrices, le Volkswagen T-Roc n’est pas vraiment taillé pour l’offroad. Sa garde au sol de plus de 16 cm et son sélecteur de profil de conduite (route, neige, offroad) l’autoriseront à s’échapper de temps en temps hors des sentiers battus. Mais son terrain de jeu restera la ville et ses trottoirs. Pour renforcer sa polyvalence, la Volkswagen T-Roc propose un volume de chargement qui fait référence avec 445 litres, et même 1 290 litres avec les sièges arrière rabattus.

NOTRE AVIS

Avec son Volkswagen T-Roc, le constructeur allemand renforce sa gamme SUV avec un modèle très intéressant. Outre un style personnalisable moderne et jeune, le T-Roc peut compter sur son comportement dynamique, sa qualité de fabrication et ses nombreux équipements technologiques. Sans oublier son niveau de confort très bon et son vaste coffre. Il faudra composer néanmoins avec des plastiques durs et inhabituels pour Volkswagen ou encore des aspects pratiques limités et des tarifs plus hauts que la moyenne. Mais au-delà de tout cela, le Volkswagen T-Roc est une réelle bonne surprise qui devrait, on l’espère trouver son public. De quoi en faire une Roc-star !

Commentaires